Page d'accueil > A la une
Allocution du Consul général Bian Jianqiang à la réception célébrant le 63e anniversaire de la République populaire de Chine
2012/09/25
 

Monsieur Jacques ROCCA-SERRA, adjoint au Maire de Marseille, représentant du Sénateur-Maire Monsieur Jean-Claude GAUDIN,

Madame Fatima ORSATELLI, Conseillère Régionale, Représentant du Président Monsieur Michel VAUZELLE,

Monsieur René OLMETA, Vice Président du Conseil Général du département des Bouches-du-Rhône, représentant du Président Monsieur Jean-Noël GUERINI,

Monsieur Alain FRERE, Vice Président du Conseil Général du département des Alpes-Maritimes, représentant du Président Monsieur Eric CIOTTI,

Monsieur Jean-Michel L'HÉNAFF, Commandant du bataillon des marins-pompiers de Marseille, représentant du Vice-amiral d'escadre Yann TAINGUY, Commandant  de la zone et de la région maritimes Méditerranée,

Mesdames et Messieurs les adjoints au Maire de Marseille,

Mes chers collègues du corps consulaire,

Mes chers compatriotes,

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs,

          Bonsoir !

          En cette belle saison d'automne, mon épouse et mes collaborateurs se joignent à moi pour vous souhaiter une chaleureuse bienvenue et nos remerciements pour votre présence à la réception de ce soir, où nous allons célébrer ensemble le 63e anniversaire de la République populaire de Chine.

          Le 1er octobre 1949, la République populaire de Chine fut proclamée, ouvrant une nouvelle ère historique dans le pays.

          Depuis 63 ans, sous la direction du Parti communiste chinois et avec les efforts acharnés du peuple chinois ingénieur et travailleur, la Chine a obtenu des succès spectaculaires quant à son développement. Elle est devenue en 2010 la deuxième économie du monde, et a battu un nouveau record en 2011 en portant son PIB à plus de 7 000 milliards de dollars américains. Elle a enregistré un développement général dans les différents secteurs, une forte élévation du degré de civilisation dans la société et une amélioration remarquable des conditions de vie du peuple. Plus de 200 millions de Chinois se sont tirés de la pauvreté et l'espérance de vie moyenne est passée de 35 à 73 ans.

          Le développement de la Chine non seulement profite au peuple chinois, mais également apporte une contribution active à la paix et à la prospérité dans le monde, la Chine ayant contribué à la croissance de l'économie mondiale à plus de 20% au cours de ces cinq dernières années. Dans une situation grave de crise financière internationale et de crise de dette européenne, la Chine a maintenu une croissance régulière pour la première moitié de cette année, une croissance de 7,8%. Le volume d'import-export a atteint pendant ce temps 1 840 milliards de dollars américains, soit une croissance de 8% par rapport à la même période précédente. La Chine est déjà devenue un moteur majeur de l'économie mondiale.

          Cela dit, la Chine demeure un pays en développement. En termes de PIB par tête d'habitant, elle est loin derrière dans le classement mondial, les problèmes de manque d'équilibre, d'harmonie et de durabilité se posent dans son développement socio-économique et beaucoup de difficultés et défis restent à surmonter dans sa marche en avant. Des efforts inlassables et de longue haleine sont toujours nécessaires pour faire de la Chine un pays socialiste moderne, prospère, démocratique et hautement civilisé. Elle va poursuivre la voie de développement pacifique et la stratégie d'ouverture mutuellement avantageuse, et travailler ensemble avec les autres pays pour promouvoir la construction d'un monde de paix durable et de prospérité commune.

          Mesdames et Messieurs,

          On célèbre cette année le 48e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques sino-françaises. L'histoire ne saurait oublier que la France est le premier grand pays occidental à établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine. Depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques, la Chine et la France ont vu leurs rapports se développer régulièrement, leurs échanges et coopération gagner sans cesse en ampleur et en profondeur dans les domaines politique, économique, commercial, scientifique, technique, culturel, éducatif et environnemental avec des fruits abondants. L'année dernière, le volume de l'échange commercial entre les deux pays a dépassé 50 milliards de dollars américains. Cette année, le Président François Hollande et le Président Hu Jintao ont eu une rencontre réussie en marge du Sommet du G20 à Los Cabos au Mexique, et le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a effectué avec succès une visite en Chine. Les deux parties sont en train d'œuvrer activement à l'établissement d'un nouveau partenariat global stratégique marqué par la confiance réciproque, le bénéfice mutuel, la maturité et la stabilité, et tourné vers le monde. Les relations entre les deux pays ont de larges perspectives de développement.

          Faire progresser les relations entre les régions chinoises et la circonscription consulaire de Marseille, telle est une des principales missions du Consulat général de Chine à Marseille. Depuis ma prise de fonction, j'ai visité les trois régions de la circonscription : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, rencontré les responsables de régions, départements et villes, et échangé avec les amis de divers milieux. J'ai le profond sentiment que les gouvernements à différents niveaux et le peuple français, amicaux à l'égard de la Chine, veulent renforcer les relations avec la Chine. Comme Consul général à Marseille, je mesure profondément la lourde responsabilité qui m'incombe, et travaillerai sans ménage pour promouvoir le développement des relations entre les deux pays au bénéfice de leur peuple.

          Cette année marque le 25e anniversaire du jumelage entre Marseille et Shanghai. La Municipalité de Marseille a organisé de riches événements de célébration auxquels ont participé également la communauté chinoise et les étudiants chinois à Marseille. Le Consulat soutient et assiste énergiquement les efforts de Marseille dans le développement de ses relations avec Shanghai et d'autres régions chinoises.

          Mesdames et Messieurs,

          La réception de cette année est la première que j'ai organisée à l'occasion de la fête nationale depuis ma nomination comme Consul général à Marseille. Au cours d'à peu près dix mois ici, je suis profondément et merveilleusement impressionné par le beau soleil, la mer d'azur et le paysage pittoresque de la circonscription, et ce qui me touche le plus, c'est la chaleur des populations dans la circonscription et leur amitié envers le peuple chinois. Je voudrais saisir donc cette occasion pour exprimer mes sincères remerciements aux amis de différents milieux qui témoignent de leur soutien à moi et au Consulat général dans notre travail, et je souhaite œuvrer avec vous pour écrire, au cours de mon mandat, un nouveau chapitre dans les annales des échanges amicaux entre la circonscription consulaire de Marseille et les régions chinoises.

          Pour terminer, je propose de porter un toast :

          Au développement continu des relations entre la Chine et la France et à l'amitié entre les deux peuples,

          À la santé et au bonheur de tous les amis ici présents !

 

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés