Page d'accueil > A la une
Allocution de M. BIAN Jianqiang, Consul Général de Chine à Marseille à l'occasion de la cérémonie d'ouverture du Festival du Cinéma chinois à Marseille
2012/06/10
 

M. l'adjoint au Maire Jacques Rocca-Serra

M. l'adjoint au Maire Daniel Hermann

M. le Directeur Yin Fu,

Mme. La Conseillère Eliane Zayan,

M. le Délégué général Jean-Chrétien Sibertin-Blanc

M. le directeur Frédéric Perrin,

Chers collègues du corps consulaire

Chers compatriotes,

Mesdames et Messieurs,

 

Bonsoir,

 

C'est un grand plaisir pour moi d'assister à la cérémonie d'ouverture du Festival du Cinéma chinois à Marseille. D'abords, je tiens à exprimer, au nom du Consulat général de Chine à Marseille, mes chaleureux souhaits de bienvenue aux distingués invités ici présents, et remercier aussi l'ensemble musical Xin Yi de sa représentation merveilleuse. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier les amis ici présents de la contribution que vous avez accordée depuis longtemps aux échanges culturels sino-français.

 

Le cinéma est un messager de la culture et du sentiment, et il constitue un pont de communication et de compréhension entre les peuples chinois et français séparés par les vastes océans. La Chine et la France, deux principaux berceaux des civilisations mondiales, sont aussi grand pays du cinéma dans le monde. Les cultures respectives profondément enracinées dans les histoires sont source d'inspiration inépuisable et impulsion éternelle du développement du cinéma de nos deux pays. Les échanges cinématographiques entre la Chine et la France remontent loin dans l'histoire, et se sont largement implantés dans les esprits au sein des masses. Le cinéma français jouit d'une renommée immense en Chine, Luc Besson, Alain Delon, Sophie Marceau sont les noms connus de tous en Chine. En même temps, le cinéma chinois, en marchant vers l'arène mondiale, est de plus en plus connu et apprécié du public français. Depuis 2010 où la Chine et la France ont décidé d'organiser les années croisées de la langue, la Chine a commencé à organiser le Festival du Cinéma chinois. Peu de temps avant, le rideau vient de tomber sur le Festival du Cinéma chinois à Paris. L'enthousiasme du public français indique précisément encore une fois qu'il existe vraiment une affinité entre la culture chinoise et celle de la France, qui s'est profondément enracinée dans les esprits.

 

Marseille est le centre culturel du Midi, qui jouit aussi d'une grande réputation méritée, soit Capitale Européenne Culturelle. C'est la première fois que le Festival a lieu à Marseille, et il constitue aussi un grand événement sur le plan des échanges humains et culturels régionaux entre nos deux pays. Les 14 films remarquables passants sur l'écran de ce Festival, sont riches de sujets, et touchent les réalités de divers aspects du pays. On pourrait dire que c'est un régal haut en couleur de l'art cinématographique. Il offre d'une part une plateforme unique au public marseillais pour éprouver de la culture chinoise de tout près et connaître l'histoire et la réalité chinoise. Il signifie d'une autre part que, le courant dynamique des échanges culturels sino-français, parcourt Paris et puis de plusieurs villes françaises, au profit de plus de français. Cela reflète fidèlement un plein essor tous azimuts du partenariat global stratégique entre la Chine et la France. Je suis convaincu que, ce Festival approfondira davantage la connaissance mutuelle et l'affinité sentimentale entre les deux peuples, renforcera l'amitié sino-française, et promouvra le développement des relations de nos deux pays.

 

Pour terminer, je tiens à exprimer mes remerciements sincères à la mairie de Marseille, et au Cinéma Prado, partenaire d'organisation de ce Festival, pour leurs efforts de garantir le succès de cette activité.

 

Que ce Festival du Cinéma chinois à Marseille soit couronné d'un plein succès!

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés