Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 29 novembre 2016 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2016/11/29

Q : La partie taiwanaise a organisé une fois de plus une visite sur Taiping Dao pour les médias étrangers. Comme Taiwan fait partie de la Chine, pensez-vous qu'elle a aussi la responsabilité de défendre la souveraineté chinoise dans la Mer de Chine méridionale ?

R : Nous avons réitéré à maintes reprises que les îles Nansha, y compris Taiping Dao, font partie intégrante du territoire chinois. Les Chinois des deux côtés du Détroit de Taiwan ont tous la responsabilité de défendre ce patrimoine ancestral.

Q : Selon l'agence Associated Press, le porte-parole du Garde-côte philippin aurait déclaré le 28 novembre que 5 pêcheurs philippins avaient disparu au large de Huangyan Dao où ils travaillaient. D'après lui, à l'approche d'un typhon, on a perdu le contact avec ces 5 pêcheurs après qu'ils s'étaient éloignés la semaine dernière de Huangyan Dao. Le Garde-côte philippin a démarré la recherche et le sauvetage et compte contacter les bateaux chinois présents dans cette zone maritime. Est-ce que la Chine lui offrira son assistance ? Pourriez-vous nous en donner plus de détails ?

R : La Chine attache une grande importance à cette affaire et a demandé aux bateaux chinois de faire des recherches dans la zone maritime concernée. D'après les informations obtenues auprès du Bureau du Garde-côte chinois, la partie chinoise a sauvé 2 pêcheurs naufragés et est en train de vérifier leur identité. La partie chinoise poursuivra les opérations de recherche et de secours dans la zone maritime concernée.

Q : Premièrement, selon des sources d'information, une délégation des Houthis du Yémen est en visite à Beijing. Pourriez-vous le confirmer ? Deuxièmement, ces derniers temps, on constate une escalade de la tension en Syrie et surtout dans la région d'Alep. Selon nos informations, le régime syrien utilise des armes chimiques contre des hôpitaux et des écoles. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Sur votre première question, je ne dispose pas d'information pour l'instant. Je me renseignerai, puis je reviendrai vers vous.

Sur votre deuxième question, la Chine s'oppose à tout recours aux armes chimiques par quiconque, pour quelque objectif et dans quelque circonstance que ce soit. Nous avons toujours suivi avec attention la situation en Syrie et dans la région d'Alep. Nous espérons que les différentes parties pourront cesser leurs hostilités aussitôt que possible, réaliser le cessez-le feu, mettre fin à la violence et revenir sur la voie du règlement des problèmes concernés par le dialogue.

Q : Selon des sources d'information, le Vice-Président Li Yuanchao se rendra à Cuba pour assister aux funérailles de Fidel Castro. Pourriez-vous le confirmer ? Le Président Xi Jinping est allé aujourd'hui à l'Ambassade de Cuba en Chine pour présenter ses condoléances, pourriez-vous nous donner plus d'information ?

R : Sur votre première question, M. Li Yuanchao, membre du Bureau politique du CC du PCC et Vice-Président de Chine, se rendra à Cuba pour assister aux activités funéraires concernées en tant qu'envoyé spécial du Camarade Xi Jinping.

Sur votre deuxième question, des informations ont été publiées sur le déplacement du Président Xi Jinping à l'Ambassade de Cuba en Chine pour présenter ses condoléances. À l'Ambassade, le Président Xi Jinping a souligné que le Camarade Fidel Castro était le fondateur du Parti communiste cubain et de la cause socialiste de Cuba. Il était non seulement un grand leader du peuple cubain, mais aussi un grand homme de notre époque. Sa contribution historique impérissable au développement du socialisme dans le monde et son soutien à la cause juste de différents pays ne seront jamais oubliés, a-t-il indiqué. Le Président Xi Jinping a poursuivi :« Si je suis venu ici aujourd'hui présenter mes condoléances, c'est pour montrer aux camarades cubains qu'en ce moment spécifique, le Parti, le gouvernement et le peuple chinois se tiennent fermement aux côtés du Parti, du gouvernement et du peuple cubains. Je suis convaincu que sous la forte direction du Président Raul Castro, le Parti, le gouvernement et le peuple cubains, fidèles à la volonté du Camarade Fidel Castro, transformeront leur douleur en force et enregistreront sans cesse de nouveaux exploits dans la construction nationale et le développement de la cause socialiste à Cuba. » Les informations détaillées sur ce déplacement du Président sont disponibles sur Internet.

Q : Aujourd'hui, la Présidente de la République de Corée Mme Park Geun-hye a déclaré qu'avec l'accord de l'Assemblée nationale, elle pourrait réduire la durée de son mandat et démissionner plutôt que prévu. Quels sont vos commendataires là-dessus ?

R : C'est une affaire intérieure de la République de Corée. Nous sommes convaincus que le peuple de ce pays a la sagesse et la capacité de gérer adéquatement les questions concernées.

Q : Selon des informations, le Conseil de Sécurité de l'ONU adoptera une nouvelle résolution de sanctions contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) avec laquelle les revenus du secteur du charbon de la RPDC seront réduits de 60% pour être plafonnés à environ 400 millions de dollars américains par an. La résolution interdira aussi l'exportation du cuivre, du nickel, de l'argent et du zinc de la RPDC. Pourriez-vous le confirmer ? Quels sont vos commentaires là-dessus ? Et la Chine va-t-elle mettre en œuvre consciencieusement ces nouvelles sanctions ?

R : J'ai répondu à cette question la semaine dernière. Je tiens à réitérer que la Chine soutient la nouvelle réaction du Conseil de Sécurité de l'ONU au 5e essai nucléaire de la RPDC. Dans le même temps, nous sommes d'avis que cette réaction doit être bien ciblée contre les activités nucléaires de la RPDC sans compromettre les demandes normales de la RPDC dans les domaines humanitaire, du bien-être social et du développement. À ma connaissance, les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité se sont mis d'accord sur le contenu du projet de résolution qui fait actuellement l'objet de consultations entre tous les membres du Conseil. J'espère que les différentes parties pourront trouver un consensus dans les meilleurs délais et émettre un signal clair et solidaire à l'extérieur.

En ce qui concerne le contenu de ce projet, y compris les nouvelles sanctions dont vous parlez, comme le projet de résolution n'est pas encore adopté, ces informations sont toutes basées sur des spéculations et des hypothèses que je n'ai pas envie de commenter.

En ce qui concerne l'attitude chinoise sur les résolutions du Conseil de Sécurité, je tiens à indiquer que, conformément à la Charte des Nations Unies, les États membres de l'ONU ont tous le devoir de mettre en œuvre les résolutions du Conseil de Sécurité. Ce n'est pas une affaire d'un seul pays, mais de tous les États membres de l'ONU. En tant que membre permanent du Conseil de Sécurité, la Chine applique toujours consciencieusement toutes les résolutions du Conseil.

Q : Avez-vous de nouvelles informations sur la confiscation par la douane hongkongaise des véhicules blindés singapouriens ?

R : Je n'ai pas de nouvelles informations pour le moment.

Q : Samedi dernier, le Pakistan a nommé un nouveau Chef d'État-major de l'Armée de terre. Les relations sino-pakistanaises seront-elles renforcées davantage ?

R : La Chine et le Pakistan sont liés par un partenariat de coopération stratégique de tout temps et l'amitié sino-pakistanaises a résisté à l'épreuve du temps. Nous entendons continuer à travailler ensemble avec la partie pakistanaise à consolider notre partenariat de coopération stratégique de tout temps.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés