Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 23 août tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang
2016/08/23

À l’invitation du Premier Ministre du Conseil des Affaires d’État Li Keqiang, le Premier Ministre canadien Justin Trudeau effectuera du 30 août au 6 septembre une visite officielle en Chine. Il participera également au 11e Sommet du G20.

Q : Demain sera le 24e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la République de Corée. Quel est votre commentaire là-dessus ? Est-ce que le gouvernement chinois a prévu des activités de célébration particulières ?

R : La République de Corée est un voisin important de la Chine. Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1992, leurs relations ont connu une excellente dynamique de développement, et des progrès prodigieux ont été enregistrés dans tous les domaines. Pour les problèmes qui apparaissent actuellement dans nos les relations, ce n’est certainement pas ce que nous voulons voir. Nous attachons une grande importance aux relations Chine-République de Corée et espérons qu’elles connaîtront un développement meilleur et durable sur une voie saine. Mais cela exige que les deux côtés travaillent dans le même sens.

Q : Selon une source officielle japonaise citée par la presse du pays, les Ministres des Affaires étrangères de la Chine et du Japon auraient une rencontre lors de la réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-Japon-République de Corée, et évoqueraient des sujets sensibles comme la Mer de Chine orientale et la Mer de Chine méridionale. Pourriez-vous le confirmer ?

R : Comme je l’ai dit hier, c’est pour participer, sur invitation, à une rencontre multilatérale, en l’occurrence la 8e Réunion des Ministre des Affaires étrangères Chine-Japon-République de Corée, que le Ministre Wang Yi se rendra au Japon. En général, les parties concernées ont des contacts et échanges bilatéraux en marge d’une réunion multilatérale.

S’agissant des relations sino-japonaises, le Japon s’est livré ces derniers temps à des agissements négatifs à l’égard de la Chine. Sur la question de la Mer de Chine méridionale en particulier, il s’est obstiné à faire du tapage autour de cette question, faisant fi de la volonté des pays de la région et de la plupart des membres de la communauté internationale. Le Ministre Wang Yi présentera bien sûr la position solennelle de la Chine pendant le contact avec la partie japonaise et exhortera cette dernière à déployer des efforts concrets pour regagner la bonne voie qui consiste à travailler en commun avec la Chine en vue d’un développement sain et régulier des relations sino-japonaises.

Q : Suite à l’agression mortelle d’un ressortissant chinois par des personnes non identifiées en France début du mois, une manifestation réunissant plusieurs milliers de personnes d’origine chinoise a eu lieu le 21 à Paris. Une autre manifestation de plus grande ampleur est prévue le 4 septembre. Quel est votre commentaire sur ces manifestations ? Est-ce que le gouvernement chinois suit la situation de ses ressortissants en France ?

R : Bien sûr que nous restons très attentifs à cette affaire. Le gouvernement chinois attache toujours une grande importance à la protection de la sécurité et des droits et intérêts légitimes des ressortissants chinois à l’étranger. Nous sommes aussi très attachés à ce que les droits et intérêts légitimes de la communauté chinoise soient effectivement garantis dans les pays d’accueil. Nous avons vu que suite à cet incident malheureux, la communauté chinoise en France avait demandé aux autorités françaises, celles chargées de l’application de la loi en particulier, d’agir rapidement pour faire toute la lumière sur l’affaire et traduire les auteurs en justice. Nous pensons que c’est une requête tout à fait légitime.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés