Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 31 mai 2016 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2016/05/31

Q: Selon des médias, l'ancien Ministre des Affaires étrangères de la RPDC Ri Su-yong est en visite à Beijing. Veuillez le confirmer. Quel est l'objectif de cette visite ?

R : Je vous invite à suivre les informations publiées par le département compétent.

Q : Hier, le Ministère des Affaires étrangères a publié des informations sur la tenue du 8e Dialogue stratégique et économique sino-américain et du 7e tour de Consultations de haut niveau sino-américaines sur les échanges humains. Pourriez-vous nous en parler plus ? Quels sont les résultats que la Chine souhaite obtenir lors de ces éditions de dialogue et de consultations ?

R : Les parties chinoise et américaine sont en consultations sur les programmes du dialogue et des consultations. Nous allons publier des informations détaillées en temps opportun.

Le Président Xi Jinping et le Président Barack Obama se sont entretenus fin mars à Washington en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire et ont tracé les orientations à suivre pour le développement des relations sino-américaines de la prochaine étape. Nous espérons que lors des présents tours de dialogue et de consultations, les deux parties pourront travailler ensemble, conformément au consensus des deux Chefs d'État, à renforcer le dialogue, à accroître la confiance mutuelle, à bien gérer les divergences et à élargir la coopération pour réaliser sans cesse de nouvelles avancées dans la construction des relations sino-américaines basées sur un nouveau modèle de relations entre grands pays.

Le 2 juin, à 9 h 30 du matin, se tiendra dans cette salle le 16e Forum Lanting placé sous le thème « Relations Chine-États-Unis : Direction et dynamiques ». Les responsables concernés du Ministère des Affaires étrangères, du Ministère des Finances et du Ministère de l'Éducation seront invités à présenter des informations sur le 8e Dialogue stratégique et économique sino-américain et le 7e tour de Consultations de haut niveau sino-américaines sur les échanges humains et à répondre à des questions. Nous serons heureux d'y voir les journalistes invités pour couvrir activement cet événement.

Q : Le 31 mai, le Ministre japonais des Affaires étrangères a fait savoir que la partie chinoise s'était protestée auprès de la partie japonaise pour le fait que les questions de la Mer de Chine orientale et de la Mer de Chine méridionale ont été évoquées dans la déclaration du sommet du G7. Est-ce que la partie chinoise a fait la même chose auprès d'autres pays participants au sommet du G7 ?

R : Nous avons déjà présenté en détail notre position sur le présent sommet du G7. Nous nous opposons à ce que ce sommet du G7 fasse un grand tapage autour des questions maritimes et sème la discorde dans la région. La croissance moyennement élevée de l'économie chinoise et sa contribution à la reprise de l'économie mondiale sont au vu et au su de tous. Nous espérons que le Japon et les autres parties du G7 pourront envisager les questions concernées avec une position et une attitude objectives et impartiales et cesser de tenir des propos irresponsables.

Q : Hier, un ingénieur chinois a été blessé dans un attentat terroriste dans le Sud du Pakistan. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : Un citoyen chinois a été légèrement blessé dans les récents bombardements à Karachi au Pakistan. Après avoir reçu des soins médicaux, il est rentré à la résidence sain et sauf.

L'Ambassade de Chine au Pakistan et le Consulat général à Karachi accordent une haute importance à cette affaire et ont fait immédiatement des représentations auprès de la partie pakistanaise pour lui demander de tirer au clair cette affaire dans les meilleurs délais et de prendre des mesures effectives pour assurer la sécurité des établissements et ressortissants chinois dans le pays. Dans le même temps, ils ont appelé les Chinois au Pakistan à élever le degré de vigilance. Les autorités pakistanaises sont en train de mener des enquêtes sur cette affaire.

Q : Selon des sources d'information, la Chine soutiendra les efforts communs des associations populaires concernées des pays victimes pour l'inscription des archives sur les « femmes de réconfort » dans le Registre de la Mémoire du monde. Veuillez le confirmer et nous présenter la position de la Chine sur cette question.

R : Le recrutement forcé de « femmes de réconfort » est un grave crime commis par les militaristes japonais pendant la Seconde Guerre mondial. Inscrire les archives sur les « femmes de réconfort » dans le Registre de la Mémoire du monde permettra à tous les peuples du monde de comprendre la cruauté des guerres d'agression, de garder toujours à l'esprit ce qui s'est passé dans l'histoire et de se déterminer à préserver la paix et la dignité de l'humanité.

Nous avons appris que les associations populaires concernées des pays et régions victimes du recrutement forcé de « femmes de réconfort » envisagent une candidature conjointe sur ce thème. Nous soutenons ces efforts.

Q : Le Ministère de la Défense de la République de Corée a fait savoir aujourd'hui que la RPDC a fait un nouvel essai de tir de missile, mais sans succès. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : Concernant le programme balistique de la RPDC, les résolutions du Conseil de Sécurité ont des dispositions claires là-dessus. La situation actuelle dans la péninsule coréenne est complexe et sensible. Toutes les parties doivent s'abstenir des actions de nature à exacerber les tensions et préserver ensemble la paix et la stabilité dans la région.

Q : Selon des sources d'information, le Vice-Président du Comité central du Parti des travailleurs de Corée Ri Su-yong est actuellement en visite en Chine. Qu'attend la Chine de ses relations avec la RPDC ?

R : Je vous prie de suivre les informations publiées par le département compétent.

S'agissant des relations entre la Chine et la RPDC, notre position est constante. La Chine et la RPDC sont voisins importants l'une pour l'autre. Nous souhaitons développer avec la RPDC des relations d'amitié et de coopération normales.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés