Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Déclaration de la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying au sujet des questions relatives à Taiping Dao
2016/06/03

Q : Selon des médias étrangers, les Philippines et le Tribunal arbitral tentent de faire croire que Taiping Dao des îles Nansha de Chine est un « rocher » et non une « île ». Cependant, d’après les spécialistes et les journalistes qui s’y sont rendus récemment, Taiping Dao a des ressources abondantes en eau douce, une végétation dense et des installations médicales, postales, énergétiques et de recherches scientifiques complètes, et respire le dynamisme. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La Chine possède une souveraineté incontestable sur les îles Nansha dont Taiping Dao fait partie et les eaux adjacentes. Les îles Nansha de Chine, qui forment un ensemble, disposent d’une mer territoriale, d’une zone économique exclusive et d’un plateau continental. Dans l’histoire, des pêcheurs chinois résidaient en permanence dans Taiping Dao et y menaient des activités comme la pêche, le creusement de puits, le défrichement de la terre, la culture, la construction de maisons et de temples et l’élevage de la volaille et du bétail. On trouve des descriptions bien claires s’y rapportant dans le Registre des itinéraires suivis (Geng Lu Bu) transmis de génération en génération par les pêcheurs chinois et de nombreux journaux de navigation occidentaux avant les années 1930.

La vie et les activités du peuple chinois dans Taiping Dao montrent pleinement que Taiping Dao est bel et bien une « île » et réunit les conditions nécessaires à la vie et aux activités économiques des êtres humains. La tentative des Philippines de la définir comme un « rocher » ne fait que révéler le vrai but des Philippines avec l’introduction unilatérale de l’arbitrage, qui est de renier la souveraineté et les droits et intérêts maritimes de la Chine sur les îles Nansha, ce qui est à l’encontre du droit international et absolument inadmissible.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés