Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 24 mars 2016 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2016/03/24

Q : Pourriez-vous nous donner des informations sur l'entretien du Ministre Wang Yi avec l'ancien Premier Ministre japonais Yasuo Fukuda tenu aujourd'hui en marge de la conférence annuelle du Forum de Bo'ao pour l'Asie ?

R : Je n'en dispose pas encore de détails. Nous publierons en temps utile les informations y relatives.

Q : Les autorités de Taïwan ont publié le 21 courant un document de position sur la politique concernant la Mer de Chine méridionale. Hier, des établissements académiques taïwanais ont soumis en tant qu'amicus curiae, à la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye des propositions soulignant que Taiping Dao est une île au regard de la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer et que des droits et intérêts maritimes comme zone économique exclusive et plateau continental peuvent être revendiqués. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Je voudrais tout d'abord réitérer que la Chine n'acceptera ni ne participera à l'arbitrage concernant la Mer de Chine méridionale initié par les Philippines. Et cette position est claire et constante.

Les îles Nansha, y compris Taiping Dao, font partie intégrante du territoire chinois depuis l'antiquité. Les Chinois y vivent et travaillent continuellement depuis toujours. La Chine revendique ses droits et intérêts maritimes en considérant toujours les îles Nansha comme un ensemble. Les Chinois des deux côtés du Détroit de Taïwan ont tous la responsabilité de préserver l'héritage de la nation chinoise. Les Philippines cherchent à dénier unilatéralement la souveraineté territoriale et les droits et intérêts maritimes de la Chine en Mer de Chine méridionale par un arbitrage. Nous nous y opposons fermement.

Q : Hier soir, des citoyens chinois ont été blessés par des tirs au Laos. Veuillez nous en donner des informations. Pourquoi des citoyens chinois sont-ils visés au Laos ?

R : Le 23 mars, à 21 heures, heure locale, un autocar international reliant Kunming de la province du Yunnan et Vientiane a été attaqué au Laos par des personnes armées non identifiées. Parmi les 28 passagers chinois à bord, six ont été blessés, dont deux grièvement.

à la suite de l'incident, le Département des affaires consulaires du Ministère des Affaires étrangères et l'Ambassade de Chine au Laos ont respectivement fait des représentations auprès de la partie laotienne, lui demandant d'envoyer des renforts militaires, de bien soigner les blessés, de s'occuper des autres passagers, de tirer au clair l'affaire au plus tôt, de punir les auteurs et de prendre des mesures effectives et ciblées pour mieux protéger les ressortissants chinois au Laos. Actuellement, les blessés sont envoyés à l'hôpital et les autres passagers sont bien pris en charge. Nous resterons en coordination avec la partie laotienne pour bien assurer le suivi et fournir activement des assistances aux citoyens chinois qui en ont besoin.

Vous avez demandé pourquoi les citoyens chinois étaient visés. à mon avis, les citoyens de tout pays peuvent être visés lors de leurs voyages à l'étranger. Les criminels ne font pas de distinction quand ils perpétuent des crimes. Nous estimons que tous les pays doivent prendre des mesures effectives et efficaces pour renforcer la coopération internationale en matière d'application de la loi et préserver la paix et la stabilité sur leurs territoires.

Q : Le Secrétaire américain à la Défense Ash Carter a fait savoir récemment au Comité des services armés de la Chambre des représentants que l'isolation de la Chine poussait tous les partenaires à se rapprocher des États-Unis. Il a aussi indiqué que les États-Unis continueraient à réexaminer si la Chine serait invitée aux manœuvres militaires conjointes Rimpac de cette année. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La Chine est un pays ouvert en progrès. Elle applique la politique extérieure de bon voisinage et de partenariat et reste fidèle au principe « amitié, sincérité, bénéfice mutuel et tolérance » dans ses relations avec les pays voisins. à l'heure actuelle, la coopération entre la Chine et les autres pays du monde ne cesse de s'élargir et de s'approfondir, et nous avons de plus en plus d'amis. Si certains aux États-Unis insistent sur le mot « isolation », est-ce que cela dévoile leur intention cachée de former un clan et d'isoler la Chine ? Si c'est vraiment ce qu'ils pensent, je leur conseille d'y renoncer. Parce que ce n'est pas constructif et cela ne peut jamais se réaliser.

Je voudrais aussi souligner que la Chine et les États-Unis, deux grands pays de poids, devront et pourront coopérer dans beaucoup de domaines. Développer une relation sino-américaine saine et stable basée sur le respect mutuel et la coopération gagnant-gagnant correspond aux intérêts fondamentaux des deux peuples et contribue à la paix, à la stabilité et au développement en Asie-Pacifique et dans le monde.

à ma connaissance, la partie américaine a déjà invité officiellement la Chine à participer à l'exercice Rimpac-2016, et la partie chinoise a affirmé qu'elle y enverrait des navires de guerre. Les deux parties ont eu plusieurs tours de consultations sur ce sujet et sont actuellement en étroites communication et concertation. Veuillez vous renseigner auprès du Ministère de la Défense nationale pour en avoir plus d'informations.

Q : Ce matin, le Premier Ministre Li Keqiang a parlé de la création d'une association de la coopération financière en Asie. Pourriez-vous nous en donner plus d'informations ?

R : Ce matin, le Premier Ministre Li Keqiang a indiqué, dans son discours à l'ouverture de la conférence annuelle 2016 du Forum de Bo'ao pour l'Asie, que la Chine avait proposé de créer une association de la coopération financière en Asie et entendait coopérer avec les différentes parties pour perfectionner le marché financier asiatique afin d'éviter de nouvelles turbulences financières dans la région.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés