Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 23 octobre 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/10/23

1. Sur l'invitation du Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Li Keqiang, la Chancelière de la République fédérale d'Allemagne Angela Merkel effectuera une visite officielle en Chine les 29 et 30 octobre.

2. Sur l'invitation du Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, le Ministre des Affaires étrangères du Royaume du Danemark effectuera une visite officielle en Chine du 25 au 27 octobre.

Q : Selon les chiffres d'évaluation publiés hier par le Comité des contributions de l'ONU, la Chine passera de la sixième place à la deuxième dans le barème des quotes-parts des contributions relatives aux opérations de maintien de la paix pour 2016, derrière les Etats-Unis et dépassant le Japon. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : En tant que membre permanent du Conseil de Sécurité, la Chine participe activement aux opérations onusiennes de maintien de la paix. Et principal contributeur de Casques bleus et de fonds pour ces opérations, la Chine apporte, par des actes concrets, une contribution importante à la préservation de la paix et de la sécurité dans le monde. Récemment, le Président Xi Jinping a annoncé, en marge des sommets tenus à l'occasion du 70e anniversaire de la création de l'ONU, une série de mesures majeures pour soutenir les opérations onusiennes de maintien de la paix, ce qui démontre une fois de plus le sens de responsabilité de la Chine dans ses efforts pour préserver la paix mondiale.

La Chine continuera à prendre une part active aux opérations onusiennes de maintien de la paix, et s'acquittera des obligations budgétaires qui lui incombent et de ses contributions pour les opérations de maintien de la paix conformément au principe de la capacité de paiement établi par les Nations Unies, de sorte à continuer d'apporter une contribution énergique à la préservation de la paix et de la sécurité dans le monde.

Q : Pouvez-vous nous présenter le bilan total des victimes chinoises dans la bousculade à La Mecque ?

R : Selon les informations dont nous disposons, jusqu'à aujourd'hui, au total 4 citoyens chinois ont perdu la vie dans la bousculade à La Mecque.

Q : Selon des sources d'information, récemment, le Premier Ministre du Royaume-Uni David Cameron, en évoquant le sujet de la réforme constitutionnelle à Hong Kong, a dit qu'il espérait voir Hong Kong pouvoir élire son chef de l'exécutif sans le « contrôle préalable » du gouvernement central chinois. Quelle est votre réaction ?

R : Depuis le retour de Hong Kong au sein de la mère-patrie, le principe d'« un pays, deux systèmes » et la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong ont été effectivement mis en œuvre, et les habitants de Hong Kong jouissent en vertu de la loi de pleins droits et de la pleine liberté. Nous continuerons à travailler fermement pour mettre en œuvre les principes d'« un pays, deux systèmes », de la « gestion de Hong Kong par les Hongkongais » et d'un haut degré d'autonomie, soutenir l'exercice du pouvoir en vertu de la loi par le chef de l'exécutif et le gouvernement de la RAS ainsi que les efforts de la RAS pour développer progressivement la démocratie et parvenir à terme à l'objectif du suffrage universel dans le respect de la Loi fondamentale.

Dans le même temps, je voudrais souligner que Hong Kong est une RAS de la Chine et que les affaires de Hong Kong relèvent des affaires intérieures de la Chine. La partie britannique a fait savoir à plusieurs reprises qu'elle soutient ce que Hong Kong réalise le suffrage universel dans le cadre de la Loi fondamentale et de la décision du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine et qu'elle traitera les questions liées à Hong Kong de manière prudente. Nous espérons que la partie britannique tiendra ses paroles, fera preuve de prudence en paroles et en actes et s'abstiendra de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong sous quelque forme que ce soit.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés