Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 2 juillet tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/07/02

Q : Hier, un autocar transportant des touristes de République de Corée est tombé d'un pont à Ji'an, au Jilin, faisant des morts et des blessés. Veuillez nous en présenter les informations.

R : Le 1er juillet vers 16 heures, un autocar avec à son bord 26 touristes de République de Corée, un chauffeur chinois et un guide est tombé d'un pont à Ji'an, au Jilin. Dix touristes de République de Corée et le chauffeur chinois ont perdu la vie dans l'accident. Nous exprimons nos profondes condoléances aux victimes et nos sentiments de vive sympathie aux blessés et aux familles des victimes.

La partie chinoise y accorde une grande importance et les départements compétents ont dépêché des agents sur le terrain pour porter secours aux passagers. Le Ministère chinois des Affaires étrangères a immédiatement informé l'Ambassade de la République de Corée en Chine de l'accident et de l'opération de secours, et lui a présenté la sympathie de la part de la Chine.

Jusqu'ici, nous avons géré adéquatement les affaires liées aux victimes et les blessés ont été bien soignés. La Chine déploiera tous ses efforts pour bien régler les questions liées à l'accident, fournira toutes les facilités et assistance à la partie coréenne et aux familles des victimes et des blessés qui viendront en Chine, et travaillera avec la République de Corée pour bien gérer les questions concernées.

Q : Selon des sources, la Chine et la République de Corée tiendront bientôt leur premier dialogue de voie 1,5. Veuillez nous en présenter les informations.

R : Le premier dialogue de voie 1,5 Chine-République de Corée se tiendra le 7 juillet à Zhuhai. Le Ministre assistant chinois des Affaires étrangères Liu Jianchao et le Vice-Ministre des Affaires étrangères de République de Corée Kim Hong-Kyun y participeront, et des experts des deux pays y prendront la parole. Les deux parties discuteront de manière approfondie sur les actions diplomatiques, la sécurité, l'économie, la culture, les échanges académiques et l'opinion publique, de sorte que les deux pays deviennent de vrais partenaires pour le développement commun, la paix régionale, le renouveau de l'Asie et la prospérité du monde. Elles échangeront également des vues sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Le mécanisme de voie 1,5 Chine-République de Corée est un consensus important dégagé entre le Président Xi Jinping et la Présidente Park Geun-hye lors de la visite du Président Xi en République de Corée en juillet dernier. Il est inscrit dans la Déclaration conjointe Chine-République de Corée. Ce mécanisme est un complément utile aux mécanismes existants d'échanges et de coopération à différents niveaux entre les deux pays et permettra d'approfondir sans cesse les relations Chine-République de Corée.

Q : Le 1er juillet, le Président américain Barack Obama a annoncé que les États-Unis avaient décidé de rétablir des relations diplomatiques avec Cuba, et a appelé le Congrès à lever l'embargo contre Cuba. Le dirigeant cubain Raul Castro a confirmé, dans une lettre adressée au Président Obama, la reprise de relations diplomatiques avec les États-Unis et la réouverture des ambassades le 20 juillet. Selon le Ministère des Affaires étrangères de Cuba, les États-Unis doivent cesser l'embargo économique et les activités subversives contre Cuba. Quels sont vos commentaires là-dessus?

R : Les États-Unis et Cuba ont décidé de rétablir leurs relations diplomatiques, faisant un pas important dans la normalisation de leurs relations bilatérales. Cela correspond aux intérêts communs des deux pays et des deux peuples, favorise la stabilité et le développement dans toute l'Amérique et répond à l'appel constant de toute la communauté internationale. Nous nous réjouissons de cette bonne initiative, la saluons et la soutenons.

Nous espérons que les États-Unis et Cuba pourront maintenir le dialogue et les consultations, agir dans le même sens et consolider davantage l'élan de l'amélioration de leurs relations, que la partie américaine pourra lever complètement et au plus tôt le blocus et les sanctions contre Cuba, et que les deux parties développeront des relations étatiques normales conformément aux buts de la Charte des Nations Unies et aux normes fondamentales régissant les relations internationales.

Q : Premièrement, est-ce que la Chine envisage d'envoyer la semaine prochaine des observateurs à La Haye pour l'arbitrage initié par les Philippines sur la Mer de Chine méridionale ? Deuxièmement, selon des sources, la construction par la Chine d'une piste d'atterrissage sur une île Nansha touche à sa fin. Pourriez-vous le confirmer et nous en donner plus de détails ?

R : Concernant votre première question, la Chine n'accepte pas le soi-disant arbitrage sur la Mer de Chine méridionale initié unilatéralement par les Philippines et n'y participe pas. Telle est une position claire. Les Philippines cherchent, à travers cette provocation politique sous le couvert de la loi, à nier la souveraineté territoriale et les droits et intérêts maritimes de la Chine en Mer de Chine méridionale, pour obtenir plus d'intérêts illicites et forcer la Chine de faire des compromis sur les questions concernées. Ce qui est irréaliste et ne mènera nulle part. Nous exhortons une fois de plus la partie philippine à rejeter les illusions, à travailler dans le même sens que la Chine et à revenir sur la bonne voie du règlement des litiges par les négociations et consultations.

S'agissant de votre deuxième question, je n'en dispose pas d'informations concrètes. Comme nous l'avons présenté, les travaux de remblai ont été récemment achevés comme prévu sur des îles et atolls habités des îles Nansha. Dans la prochaine étape, la Chine entamera la construction d'installations fonctionnelles.

Q : Selon des sources, les ministres des Affaires étrangères de la France et du Royaume-Uni se rendront à Vienne pour participer aux négociations sur le nucléaire iranien. Est-ce que le Ministre Wang Yi y participera aussi ?

R : Comme nous l'avons dit ces derniers jours, nous attachons une grande importance aux négociations pour un accord global sur le nucléaire iranien qui sont en cours à Vienne. Nous espérons qu'à ce moment crucial, toutes les parties pourront maintenir la détermination et prendre au plus tôt les décisions politiques, pour parvenir à un accord global équitable, équilibré et gagnant-gagnant. La Chine a toujours fait des efforts constructifs à cette fin. Nous publierons, dès que possible, les informations sur la participation du Ministre Wang Yi aux négociations.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés