Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang au sujet des travaux de construction sur des îles et atolls des îles Nansha de Chine
2015/06/16

Q : Veuillez nous donner des informations sur les travaux de construction menés par la Chine sur des îles et atolls des îles Nansha et nous présenter la position chinoise sur ce sujet.

R : Les travaux de construction menés par la Chine sur des îles et atolls des îles Nansha relèvent de la souveraineté chinoise et sont légaux, légitimes et justifiés. Ces activités ne visent aucun pays, ni n'affecteront nullement la liberté de navigation et de survol des pays en Mer de Chine méridionale en vertu du droit international, ni ne compromettront l'environnement écologique en Mer de Chine méridionale. Elles sont irrépréhensibles.

Les services compétents nous ont informés que concernant la construction sur certains îles et atolls habités des îles Nansha, les travaux de remblai s'achèveraient bientôt comme prévu.

Nous développons des travaux de construction sur des îles et atolls des îles Nansha non seulement pour satisfaire les besoins nécessaires en matière de défense militaire, mais aussi et surtout pour répondre aux attentes civiles de toutes sortes et mieux nous acquitter de nos responsabilités et obligations internationales dans les domaines du sauvetage en mer, de la prévention et de la réduction des catastrophes naturelles, des recherches scientifiques maritimes, de l'observation météorologique, de la protection de l'environnement écologique, de la sécurité de la navigation et du service à la pêche. Une fois les travaux de remblai terminés, nous entamerons la construction des installations fonctionnelles.

Fidèle à la voie du développement pacifique, au principe diplomatique de bon voisinage et de partenariat ainsi qu'à la politique de défense nationale à caractère défensif, la Chine œuvre toujours inébranlablement à la paix et à la stabilité dans la région. Tout en défendant fermement sa souveraineté territoriale et ses droits et intérêts maritimes, elle continuera à travailler pour régler les litiges à travers des négociations et consultations avec les pays directement concernés dans le respect des faits historiques et en vertu du droit international, promouvoir ensemble avec les pays de l'ASEAN le processus de consultations en vue d'un « code de conduite en Mer de Chine méridionale » dans le cadre de la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la Conduite des Parties en Mer de Chine méridionale, et préserver la liberté de la navigation ainsi que la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés