Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 26 mai 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/05/26

Sur l'invitation du gouvernement nigérian, le Ministre de l'Agriculture Han Changfu, Envoyé spécial du Président Xi Jinping, assistera, le 29 mai, à la cérémonie d'investiture du Président nigérian Muhammadu Buhari.

Q : Selon des sources d'information, la Chine a tenu aujourd'hui la cérémonie de démarrage de la construction de phares à Huayang Jiao aux îles Nansha. Dans quel objectif la Chine construit les phares ?

R : Comme la Chine l'a souligné maintes fois, la construction sur des îles et atolls Nansha a pour objectifs principaux de mieux s'acquitter de ses responsabilités et obligations internationales en matière de recherche et de sauvetage en mer, de prévention et de réduction des catastrophes, de recherche scientifique maritime, d'observations météorologiques, de protection environnementale, de sécurité de navigation ainsi que de production et de services de la pêche.

La Mer de Chine méridionale est un passage majeur dans le transport maritime international et une des pêcheries les plus importantes dans le monde. Du fait d'une forte densité de navires et des conditions maritimes complexes, y surgissent souvent des accidents de transport maritime. La construction de phares sur Huayang Jiao et Chigua Jiao aux îles Nansha, mesure importante prise par la Chine pour remplir ses responsabilités et obligations internationales concernées, permettra de fournir d'efficaces guidage et aide au transport pour les navires traversant cette zone maritime, et de renforcer sensiblement la sécurité de navigation des navires en Mer de Chine méridionale. Dans la prochaine étape, la Chine continuera de construire des installations à usage civil sur des îles et atolls de Nansha pour mieux servir les navires des pays riverains de la Mer de Chine méridionale et ceux des différents pays naviguant dans cette zone.

Q : Le 24 mai, Andrzej Duda, issu du Parti Droit et Justice de la Pologne, a été élu Président polonais. Quels sont vos commentaires sur les résultats de ces élections ? Quelles sont vos attentes vis-à-vis de la perspective du développement des relations sino-polonaises ?

R : La Chine a pris note du bon déroulement des élections présidentielles en Pologne et félicite Andrzej Duda pour son élection à la présidence polonaise. La Chine attache depuis toujours une grande importance à ses relations avec la Pologne, et les relations entre les deux pays se trouvent dans une période de bon développement. Nous entendons continuer à travailler la main dans la main avec la partie polonaise pour approfondir la confiance mutuelle, renforcer la coopération et promouvoir un développement sain et régulier du partenariat stratégique sino-polonais.

Q : Le Ministre de la Défense philippin Voltaire Gazmin a déclaré aujourd'hui qu'il rencontrera son homologue américain à Hawaï pour solliciter le soutien des États-Unis aux Philippines sur la question de la Mer de Chine méridionale, et que les Philippines sont opprimées par les travaux de construction de la Chine en cette mer et la création éventuelle par la Chine d'une zone d'identification maritime de la défense aérienne dans la région. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : J'ai noté les reportages sur les propos de certaines personnes en provenance des Philippines au cours des derniers jours. Selon un de ces reportages, par exemple, le Président philippin a déclaré que des patrouilleurs philippins continueraient de voler au-dessus de la zone contestée en Mer de Chine méridionale et que la Chine ne devait pas malmener les petits pays. Le porte-parole de la force aérienne philippine a également déclaré que des avions militaires philippins voleraient en suivant l'itinéraire pris par des avions militaires américains. J'ai pu mesurer une agitation parmi certaines personnes aux Philippines ces derniers temps sur la question de la Mer de Chine méridionale. À maintes reprises, la Chine a expliqué clairement sa position en la matière. Je voudrais, partant de bonnes intentions, rappeler à la partie philippine que la Chine ne saura malmener les petits pays et que néanmoins les petits pays ne doivent pas chercher sans cesse querelle à autrui. Nous espérons que les Philippines cesseront de semer la discorde et de lancer des provocations, et reviendront sur la bonne voie pour régler la question à travers négociations et consultations.

Q : Selon des sources d'information, Taiwan a publié aujourd'hui une « initiative de paix en Mer de Chine méridionale ». Quels sont les commentaires de la partie continentale de la Chine ?

R : Nous avons pris note de l'« initiative » lancée par Taiwan. Les Chinois des deux rives du Détroit de Taiwan ont le devoir de sauvegarder ensemble la souveraineté territoriale ainsi que les droits et intérêts maritimes du pays, et de préserver la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale.

Q : Premièrement, en juillet prochain, le Japon participera pour la première fois à la manœuvre militaire conjointe américano-australienne. Est-ce que la Chine craint que cette manœuvre la vise ? Deuxièmement, le Bangladesh a fait savoir l'année dernière qu'il achèterait deux sous-marins à la Chine, ce qui a suscité l'inquiétude de l'Inde. Quel est l'objectif de cette vente d'armes au Bangladesh ?

R : Concernant votre première question, j'ai aussi lu le reportage concerné. Vous m'avez demandé si nous craignons que cette manœuvre tripartite nous vise. Je peux vous dire que nous ne le craignons pas. Dans le même temps, la Chine estime que les pays concernés doivent tous jouer un rôle positif et constructif pour renforcer la confiance mutuelle et la coopération entre les pays de la région. Nous espérons que les différentes parties pourront apporter des énergies positives à la paix, à la stabilité et au développement dans la région.

Sur votre deuxième question, je n'en dispose pas d'informations.

Le Bangladesh est un pays voisin ami de la Chine. Les deux pays mènent une coopération normale dans différents domaines.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés