Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 8 avril 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/04/08

Sur l'invitation du Ministre des Affaires étrangères de la République du Bélarus Vladimir Makei, le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi effectuera une visite officielle au Bélarus les 8 et 9 avril.

Q : Aujourd'hui, le Secrétaire américain à la Défense qui est en visite au Japon s'est dit préoccupé de la militarisation des litiges territoriaux en Asie et de la dimension militaire des travaux de construction menés par la Chine sur les îles Nansha. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : La position de la Chine sur les questions concernées est constante. Nous travaillons toujours à résoudre les questions concernées à travers des consultations et des négociations avec les pays directement concernés. Nous espérons que les États-Unis respecteront les efforts de la Chine et des pays concernés de la région visant à régler les problèmes par le dialogue et adopteront une attitude responsable en paroles comme en actes pour jouer véritablement un rôle constructif dans la préservation de la paix et de la stabilité dans la région.

Q : Selon certaines sources, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies Jan Eliasson effectuera une visite en Chine du 8 au 11 avril. Pourriez-vous nous en donner plus d'informations ?

R : Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies Jan Eliasson effectuera une visite en Chine du 8 au 11 avril sur l'invitation de la partie chinoise. Durant son séjour en Chine, le Conseiller d'État Yang Jiechi le rencontrera, et les Vice-Ministres des Affaires étrangères Zhang Yesui et Li Baodong s'entretiendront respectivement avec lui.

Cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de l'ONU. Au cours de sa visite en Chine, le Vice-Secrétaire général Jan Eliasson échangera avec la partie chinoise sur les affaires onusiennes et les questions internationales d'intérêt commun. Nous sommes convaincus que cette visite permettra de renforcer la coopération entre la Chine et l'ONU et contribuera à assurer un plein succès aux célébrations du 70e anniversaire de la fondation de l'ONU.

Q : Selon des médias russes, lors de sa visite en Russie, le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu des discussions avec son homologue russe sur les préparatifs des célébrations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : Le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi vient de terminer sa visite en Russie. L'après-midi du 7 avril, il a été reçu par le Président russe Vladimir Poutine au Kremlin, et il s'est entretenu avec son homologue russe Sergueï Lavrov. Les informations concernées ont été publiées. Les deux parties estiment toutes que la Chine et la Russie, respectivement le principal théâtre d'opérations asiatique et le principal théâtre d'opérations européen pendant la Seconde Guerre mondiale, ont la responsabilité et le devoir de se soutenir et d'organiser séparément et conjointement des commémorations du 70e anniversaire de la victoire de cette guerre pour se rappeler l'histoire, inspirer les générations futures et mieux préserver et promouvoir la paix dans le monde. Nous soutenons également tous les pays épris de paix dans leur organisation des activités pertinentes. Le Président Vladimir Poutine a exprimé son souhait ardent d'accueillir le Président Xi Jinping en Russie pour une visite dans le pays et les manifestations célébrant le 70e anniversaire de la victoire contre le fascisme. Nous entendons saisir les opportunités offertes par la célébration du 70e anniversaire de la Seconde Guerre mondiale pour renforcer le soutien mutuel avec la Russie et assurer le développement du partenariat global de coordination stratégique sino-russe à un niveau élevé.

Q : Selon certains médias, la Ministre japonaise de la Politique maritime et des Affaires territoriales a prétendu le 7 avril que le gouvernement japonais avait recueilli quelque 500 archives prouvant l'administration japonaise sur les « îles Senkaku » avant la Seconde Guerre mondiale, cela dans le but d'émettre à l'intérieur et à l'extérieur du Japon le message selon lequel les îles concernées font partie intégrante du territoire japonais. Qu'en pensez-vous ?

R : Diaoyu Dao et les îlots affiliés font partie intégrante du territoire chinois depuis l'antiquité. Les documents historiques et les archives chinois et étrangers y afférents sont innombrables. La Chine a été le premier pays à découvrir les Diaoyu Dao et y a exercé une juridiction effective pendant une longue période. Les Diaoyu Dao étaient explicitement marquées sur de nombreuses cartes datant des Ming et des Qing. Avant la guerre sino-japonaise de 1894, le nom de Diaoyu Dao était largement utilisé par les pays occidentaux sur leurs cartes qui indiquaient clairement l'appartenance de ces îles à la Chine. Suite à la fin de cette guerre, le Japon exerçait pendant des années une domination coloniale sur Taiwan et les îlots affiliés, les Diaoyu Dao y comprises. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Diaoyu Dao ont été restituées à la Chine conformément aux instruments juridiques pertinents. Maintenant, le Japon brandit quelques archives qu'il a trouvées en se creusant la cervelle et en cite des mots isolés pour interpréter l'histoire à sa guise. Cela ne changera nullement le fait que les Diaoyu Dao appartiennent à la Chine. Récemment, la partie japonaise a fait du tapage autour d'une carte de Chine de 1969, qui, bien au contraire, prouve de manière convaincante que ces îles sont une composante du territoire chinois. Je tiens à rappeler à la partie japonaise qu'il faut traiter avec prudence les documents à rendre publics, sinon elle ne fera que se tirer une balle dans le pied.

Q : Concernant les célébrations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Chine envisage-t-elle d'inviter des troupes russes et d'autres pays au défilé militaire prévu en septembre prochain ?

R : Nous avons déjà donné des informations sur les commémorations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le défilé militaire est une composante importante de ces activités commémoratives. Actuellement, les préparatifs sont en cours. Nous sommes en contact avec les pays concernés sur ce sujet. Vous pouvez vous renseigner auprès du Ministère de la Défense pour des informations précises.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés