Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 4 mars 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/03/04

Q : Israël et les Etats-Unis ont des positions vivement opposées sur la question nucléaire iranienne. Que pensez-vous des négociations en cours pour la conclusion d'un accord global sur cette question ?

R : La Chine est toujours d'avis qu'il est d'une grande importance de résoudre la question nucléaire iranienne par le dialogue et les négociations pour préserver le système international de non-prolifération nucléaire ainsi que la paix et la stabilité au Moyen-Orient, et que cela est dans l'intérêt de toutes les parties concernées.

Actuellement, les négociations en vue d'un accord global sur le dossier nucléaire iranien sont entrées dans une phase cruciale et les Six et l'Iran ont tous montré une forte volonté politique de conclure un accord le plus tôt possible. La Chine espère que les parties concernées saisiront l'opportunité historique et prendront une décision politique de sorte à conclure un accord global équitable et équilibré profitant à tous. Nous continuerons à jouer un rôle constructif pour ce faire.

Q : Le Président du Comité Nobel norvégien Thorbjørn Jagland a été dégradé au rang de simple membre. C'est la première fois dans l'histoire du comité qu'un président a quitté son poste involontairement. Quel est votre commentaire à cet égard ? Est-ce que cela aura des impacts sur les relations sino-norvégiennes ? La Chine et la Norvège ont-elles eu des contacts sur ce sujet ?

R : Nous avons pris note des informations concernées. Il n'y a pas de changements dans notre position sur les relations sino-norvégiennes.

Q : Selon certains médias, la Colombie a saisi un navire chinois transportant des produits militaires en route vers Cuba. Quel est votre commentaire là-dessus ? La partie chinoise a contacté la partie colombienne sur cette affaire ?

R : A ma connaissance, ce navire achemine des articles militaires normaux exportés par la Chine vers Cuba et il n'y a aucun produit sensible à bord. Cette coopération n'enfreint pas les lois et règlements chinois ni ne va à l'encontre des obligations internationales qui incombent à la Chine. Il s'agit d'une coopération normale dans le commerce militaire. La partie chinoise est en contact avec la partie colombienne et fournira une assistance nécessaire aux ressortissants chinois impliqués en vertu de la loi pour protéger leurs droits et intérêts légitimes.

Q : L'Ambassadeur de Russie en Chine a fait savoir que le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi se rendrait en visite en Russie début avril. Y a-t-il déjà eu une date convenue pour cette visite ?

R : La Chine et la Russie sont liées par un partenariat global de coordination stratégique. Elles maintiennent toujours une communication et une coopération étroites à différents niveaux et les Ministres des Affaires étrangères des deux pays ont eu plusieurs rencontres ces derniers temps. La date précise du déplacement du Ministre Wang Yi en Russie sera communiquée en temps opportun.

Q : Cette année marque le 65e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'Indonésie. Selon certaines sources, le Président indonésien effectuera une visite d'Etat en Chine dans le courant du mois. Pourriez-vous nous présenter le programme de sa visite ?

R : La Chine considère toujours l'Indonésie comme un partenaire important de la coopération stratégique et travaille activement à renforcer davantage la coopération amicale et pragmatique avec elle dans différents domaines. Les deux pays sont convenus de poursuivre la dynamique d'échanges de haut niveau. Pour l'instant, je n'ai pas de détails du programme de la visite du Président indonésien en Chine. Les informations concernées seront publiées en temps opportun.

Q : Le Sydney Morning Herald a publié le 3 mars un article disant que les régimes en Russie, en Chine et dans l'Etat islamique sont tous fascistes. Quelle est votre réaction ?

R : Ce journal doit avoir honte d'avoir publié un article aussi absurde et déraisonnable et traiter sérieusement cette affaire dans l'immédiat.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés