Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Déclaration de la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying au sujet des relations sino-lituaniennes
2015/02/10

Q : Depuis la rencontre du Président lituanien avec le Dalaï Lama en septembre 2013, les relations sino-lituaniennes sont en difficulté. Nous avons noté que, fin 2014, les Premiers Ministres des deux pays s’étaient rencontrés en Serbie. Quel est le changement de l’attitude de la Lituanie dans ses relations avec la Chine ? Comment voyez-vous l’avenir des relations sino-lituaniennes ?

R : En décembre 2014, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d’Etat Li Keqiang a rencontré son homologue lituanien Algirdas Butkevicius en marge de la 3e Réunion des dirigeants de la Chine et des pays d’Europe centrale et orientale en Serbie. Réaffirmant la haute importance qu’elle attachait au développement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, la partie lituanienne a fait savoir qu’elle respectait la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, s’en tenait au principe d’une seule Chine, considérait le Tibet comme une partie intégrante de la Chine, ne soutenait aucune force ni activité séparatistes pour l’« indépendance du Tibet » et compromettant l’intégrité territoriale de la Chine, et entendait gérer de façon adéquate ce genre de questions sensibles.

La partie chinoise a apprécié la position lituanienne et exprimé son attachement au développement des relations d’amitié et de coopération sino-lituaniennes. Les deux parties sont convenues de travailler ensemble, conformément aux principes du respect mutuel, de l’égalité et de la prise en considération réciproque des intérêts vitaux et des préoccupations majeures respectifs, pour renforcer la communication et la concertation et assurer un développement sain et régulier des relations bilatérales.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés