Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 11 février tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/02/11

Les 15 et 16 février, l’Envoyé spécial du Président Xi Jinping et Ministre de l’Industrie et des Technologies de l’Information Miao Wei assistera, sur invitation, à la cérémonie d’investiture du Président croate Ivo Josipovic.

Q : Le 10 février, le Groupe de contact sur l’Ukraine, réuni à Minsk, serait parvenu, selon une source bien informée, à un accord sur un cessez-le-feu et le retrait des armes lourdes. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous saluons et appuyons les intenses efforts de médiation qu’ont déployés les parties concernées ces derniers temps en vue d’apaiser les tensions dans l’est de l’Ukraine et de trouver une solution politique à la crise. Nous espérons entendre rapidement de bonnes nouvelles sur un consensus important trouvé entre les parties concernées sur le règlement politique de la crise, afin de rétablir au plus tôt la paix et la stabilité dans les zones de conflit en Ukraine.

Q : A ma connaissance, des officiels chinois et américains ont tenu le mois dernier aux Philippines des consultations sur la coopération anti-corruption, qui portaient sur, entre autres, l’assistance de la partie américaine aux efforts chinois de poursuite des officiels corrompus en fuite et de leurs biens mal acquis aux Etats-Unis. Pourriez-vous nous en présenter plus de détails ? Quand aura lieu le prochain tour de consultations ? La Chine et les Etats-Unis signeront-ils officiellement un traité d’extradition ?

R : La Chine et les Etats-Unis maintiennent depuis toujours de bons échanges et coopérations dans le cadre de l’APEC. La réunion de l’APEC à Beijing en 2014 a adopté la Déclaration de Beijing sur la lutte contre la corruption et mis sur pied un réseau de coopération entre les autorités anti-corruption et les services d’application de la loi au sein de l’APEC. Et ces deux initiatives ont bénéficié du soutien de la partie américaine. Le Président Xi Jinping et son homologue Barack Obama ont par ailleurs dégagé un consensus sur le renforcement de la coopération anti-corruption en marge de la réunion.

En janvier dernier, la Chine et les Etats-Unis ont participé à la réunion du groupe de travail anti-corruption de l’APEC qui s’est tenue aux Philippines. Ce groupe de travail tiendra une autre réunion en août prochain aux Philippines. Nous continuerons de rester en contact avec la partie américaine pour mettre en œuvre le consensus des deux Chefs d’Etat sur la coopération anti-corruption, amener les économies de l’APEC à appliquer la Déclaration de Beijing sur la lutte contre la corruption, et renforcer la coopération pragmatique sur le rapatriement des officiels corrompus et la récupération de leurs biens. Nous entendons accroître notre coopération avec les différentes économies de l’APEC en matière de lutte contre la corruption, de poursuite d’éléments corrompus en fuite et de leurs biens mal acquis.

Nous estimons qu’il est nécessaire pour la Chine et les Etats-Unis d’envisager de nouveaux moyens efficaces sur la base de la coopération actuelle. Nous continuerons de maintenir des contacts avec la partie américaine en la matière.

Q : Selon des sources, le Vice-Ministre grec des Affaires étrangères Nikos Chountis a fait savoir que la Chine et la Russie auraient exprimé leur disponibilité à offrir un soutien économique à la Grèce. Pourriez-vous le confirmer et nous en donner des informations ?

R : Je n’en dispose pas d’informations. Depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques, la Chine et la Grèce ont vu leurs rapports se développer dans d’heureuses conditions, marqués par une confiance politique mutuelle solide et une coopération pragmatique fructueuse. Nous considérons la Grèce comme bon ami et bon partenaire au sein de l’UE, et nous sommes sincères et déterminés pour développer une coopération mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant avec la Grèce. Nous attachons une grande importance à nos relations avec celle-ci et entendons travailler la main dans la main avec le nouveau gouvernement grec selon les principes de respect mutuel, de bénéfice réciproque et de gagnant-gagnant pour continuer à approfondir les échanges et coopération dans différents domaines et faire progresser sans cesse le partenariat stratégique global sino-grec.

Q : Aujourd’hui, lors de son entretien téléphonique avec le Président américain Barack Obama, le Président Xi Jinping a été invité à effectuer une visite aux Etats-Unis. Pourriez-vous nous en donner plus d’informations ? Le Président Xi Jinping assistera-t-il aux activités de l’Assemblée générale de l’ONU lors de sa visite aux Etats-Unis en septembre ?

R : Ce matin, le Président Xi Jinping a eu, sur demande, un entretien téléphonique avec le Président américain Barack Obama, et les informations concernées ont été publiées. Durant l’entretien, les deux dirigeants se sont adressé des vœux de Nouvel An et sont convenus de promouvoir ensemble, durant l’année 2015, le développement durable, sain et régulier des relations sino-américaines pour faire aboutir à de plus grands progrès la construction entre la Chine et les Etats-Unis du nouveau modèle de relations entre grands pays. Le Président Barack Obama a invité le Président Xi Jinping à se rendre en visite d’Etat aux Etats-Unis en septembre prochain lorsqu’il assistera aux activités de commémoration du 70e anniversaire de la fondation de l’ONU. Le Président Xi Jinping a accepté l’invitation. Et les deux parties sont convenues de faire des préparatifs sur tous les plans pour assurer le succès de la visite.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés