Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 24 décembre 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/12/24

Q : Shinzo Abe va former son troisième cabinet aujourd'hui. Quel est votre commentaire à ce sujet ? Qu'attendez-vous de l'avenir des relations sino-japonaises ?

R : Nous avons pris note de la formation d'un nouveau gouvernement au Japon et nous allons gérer les affaires concernées selon les pratiques courantes diplomatiques.

Maintenir un développement sain, régulier et durable des relations entre la Chine et le Japon correspond aux intérêts fondamentaux des deux pays et de leurs peuples. La Chine estime toujours qu'il faut développer ces relations sur la base des quatre documents politiques sino-japonais, tirer des leçons du passé et se tourner vers l'avenir. Nous espérons que le Japon agira dans le même sens que nous, mettra en œuvre à la lettre l'accord de principe en quatre points et poursuivra ses efforts en vue d'une amélioration de ses relations avec la Chine. Dans le même temps, nous appelons le Japon à poursuivre la voie du développement pacifique et à jouer un rôle constructif pour la paix, la stabilité et le développement dans la région.

Q : Concernant le piratage informatique de Sony Pictures, les Etats-Unis ont dit récemment vouloir réagir à la RPDC d'une manière qu'ils choisiraient et poursuivre la sortie en salles du film controversé The Interview. Quel est votre commentaire là-dessus ? La Chine va-t-elle prêter assistance à l'enquête à la demande des Etats-Unis ?

R : Nous avons pris note des informations y relatives. Nous espérons que les parties concernées pourront faire preuve de sang-froid et de retenue et gérer adéquatement l'affaire concernée.

La position de la Chine sur la préservation de la cybersécurité est claire et constante. Nous nous opposons à toute forme de cyberattaque et de cyberterrorisme menés d'une manière ou d'une autre. Les caractères anonyme et transnational des piratages informatiques font que toute conclusion doit reposer sur suffisamment d'arguments factuels professionnels et complets. Nous ne porterons notre jugement que selon les faits et gérerons l'affaire concernée en vertu des principes pertinents du droit international et de la loi chinoise.

Q : Selon des médias, la police chinoise a arrêté dans la région frontalière entre la Chine et le Viet Nam 21 personnes tentant d'aller illégalement au Viet Nam. Veuillez nous en donner plus d'informations. Le gouvernement chinois a-t-il mené des discussions avec la partie vietnamienne ? Deuxième question, la République de Corée a affirmé son souhait de solliciter la coopération de la Chine pour maîtriser les activités de piratage contre ses centrales nucléaires. Avez-vous des informations sur ce sujet ? La Chine coopérera-t-elle avec la République de Corée ?

R : Sur la première question, je n'ai pas d'informations précises. Mais je peux vous dire en principe que l'immigration clandestine perturbe les entrées et sorties internationales normales et compromet les intérêts communs de la communauté internationale. Depuis toujours, la Chine s'oppose fermement à l'immigration irrégulière et préconise une mobilité normale respectueuse de la loi. C'est aussi un consensus parmi la majorité des pays du monde. Nous entendons travailler ensemble avec les pays voisins et d'autres pays concernés pour combattre les crimes liés à l'immigration clandestine et préserver la sécurité et la stabilité dans différents pays et la région.

Concernant la deuxième question, je n'en suis pas au courant pour le moment. Notre position de principe sur la question concernée est constante. Nous nous opposons vivement à toute forme de piratage informatique. La cyberattaque est une question planétaire. La Chine entend mener un dialogue constructif et coopérer avec différents pays pour relever ensemble ce défi.

Q : Selon des médias, au Myanmar, des affrontements ont eu lieu entre les habitants locaux et la police lors d'une manifestation près de la mine de cuivre Letpadaung. Une femme est morte et plusieurs personnes ont été blessées. Cet incident aura-t-il des impacts sur l'exploitation de ladite mine ?

R : Nous avons pris note des informations concernées et de la déclaration de la compagnie concernée. Nous prêtons une vive attention aux pertes humaines et les déplorons beaucoup. Nous espérons que cette affaire sera gérée adéquatement.

Je tiens à souligner que la Chine et le Myanmar sont pays voisins liés par une amitié traditionnelle et qu'une coopération mutuellement bénéfique correspond à leurs intérêts communs. Le gouvernement chinois demande toujours aux entreprises chinoises qui investissent à l'étranger de respecter les lois et règlements locaux, de bien assumer leurs responsabilités et obligations sociales et de veiller à protéger l'environnement. Nous sommes prêts à travailler ensemble avec le Myanmar pour bien mettre en œuvre les projets de coopération mutuellement avantageux au service du développement socio-économique local, dans l'intérêt des deux pays et au bénéfice des deux peuples.

Q : Selon les résultats préliminaires publiés le 22 décembre par l'Instance supérieure indépendante pour les élections de Tunisie, M. Beji Caid Essebsi, leader du parti Nidaa Tounès, est sorti vainqueur du deuxième tour des élections présidentielles. Qu'en pensez-vous ?

R : La Chine salue le bon déroulement des élections présidentielles et le processus de transition politique qui tirera à sa fin en Tunisie et exprime ses félicitations à M. Beji Caid Essebsi. Nous souhaitons la réalisation de l'ordre social et de la stabilité durable ainsi que la prospérité et le progrès en Tunisie et entendons travailler avec la partie tunisienne pour faire avancer sans cesse les relations d'amitié et de coopération entre les deux pays.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés