Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 22 septembre 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/09/22

La 69e session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’est ouverte le 16 septembre au siège des Nations Unies à New York. Le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi y participera du 24 au 28 septembre et prononcera une intervention lors du débat général. Il exposera la politique étrangère de paix, de développement et de coopération de la Chine, ainsi que les positions et propositions chinoises sur la situation internationale actuelle et les grandes questions mondiales et régionales.

Sur l’invitation du Ministre mexicain des Affaires étrangères Jose Antonio Meade, le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi effectuera une visite officielle au Mexique du 28 au 30 septembre et présidera avec son homologue mexicain la 6e réunion du Comité permanent intergouvernemental Chine-Mexique.

Sur l’invitation du Secrétaire d’Etat américain John Kerry, le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi se rendra en visite aux Etats-Unis du 30 septembre au 2 octobre. Les deux parties procéderont à des échanges de vues approfondis sur les relations sino-américaines et les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Q : Le 20 septembre, la Commission électorale de Nouvelle-Zélande a publié le résultat préliminaire des élections législatives, selon lequel le Parti national dirigé par le Premier Ministre sortant John Key a remporté la victoire avec 48% des voix. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous félicitons le Premier Ministre John Key pour sa victoire et sa réélection. Le Premier Ministre Li Keqiang lui a déjà envoyé un message de félicitations.

La Chine se réjouit des progrès importants qu’ont remportés les relations sino-néo-zélandaises au cours de ces dernières années et entend travailler ensemble avec la Nouvelle-Zélande pour maintenir les échanges étroits entre les dirigeants et aux différents niveaux, approfondir la coopération dans les domaines prioritaires et renforcer la communication et la coordination sur les affaires internationales et régionales, de sorte à porter leurs relations de coopération globale à un nouveau palier.

Q : Le 21 septembre, la Commission électorale indépendante d’Afghanistan a proclamé Ashraf Ghani président élu. Les deux candidats rivaux à l’élection présidentielle Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah ont signé un accord prévoyant la formation d’un gouvernement d’unité nationale, selon lequel Ashraf Ghani assumera le poste du Président et Abdullah Abdullah celui du Chef de l’exécutif. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La Chine salue la conclusion du processus électoral en Afghanistan et félicite Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah pour leur désignation comme Président et Chef de l’exécutif. Nous soutenons les efforts de l’Afghanistan pour former rapidement un gouvernement d’unité nationale et espérons que ces élections servent d’un nouveau point de départ pour l’unité et la stabilité de l’Afghanistan.

En tant que voisin ami, la Chine attache une haute importance à ses relations avec l’Afghanistan. Nous entendons travailler en étroite coopération avec le nouveau gouvernement afghan pour faire progresser sans cesse le partenariat de coopération stratégique sino-afghan et nous continuerons à accorder assistances et soutiens à l’Afghanistan dans la mesure du possible pour y réaliser la paix et la reconstruction.

Q : Selon des sources, quatre Ouïgours ont tenté de joindre des camps d’entraînement terroristes avec de faux passeports turcs et ont été arrêtés en Indonésie. Est-ce que vous en êtes-vous au courant ? Allez-vous demander à la partie indonésienne de les rapatrier ?

R : Nous avons pris note des informations concernées et nous sommes en train de les vérifier. Je tiens à souligner que la Chine s’oppose depuis toujours à toutes formes de terrorisme, et que la communauté internationale doit renforcer la coopération pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme et préserver la paix et la stabilité à l’échelle internationale.

Q : Selon des sources, des extrémistes venant du Xinjiang se sont rendus en Iraq, en Syrie et en Asie du Sud-Est pour y suivre des entraînements terroristes. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons pris note des informations concernées, mais nous n’en disposons pas de détails pour le moment.

Comme nous l’avons déjà dit, les forces terroristes du « Turkestan oriental » ont envoyé leurs membres à des régions en conflit pour joindre le soi-disant « djihad » et agissent de connivence avec les forces terroristes internationales, ce qui constitue une grave menace pour la sécurité et la stabilité régionales voire internationales. La Chine entend renforcer la coopération avec la communauté internationale pour lutter ensemble contre les forces terroristes et préserver la sécurité et la stabilité à l’échelle régionale et internationale.

Q : Premièrement, selon certains médias, il y a eu récemment des face-à-face dans la zone frontalière sino-indienne. Est-ce que cela aura des impacts négatifs sur les acquis de la visite en Inde du Président Xi Jinping ? Deuxièmement, le Dialogue des médias Chine-Inde prévu pour aujourd’hui a été annulé. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Concernant votre première question, le Président Xi Jinping vient d’effectuer une visite d’Etat très réussie en Inde, qui est largement couverte par les médias internationaux. Il a reçu un accueil chaleureux du gouvernement et du peuple indiens. Les dirigeants des deux pays ont souligné, avec une vision historique et globale, la portée stratégique et mondiale des relations bilatérales, et décidé d’assurer la continuité et le rayonnement de l’amitié sino-indienne et de faire de la coopération le thème principal des relations entre les deux pays. Selon le Président Xi Jinping, la coexistence harmonieuse et le développement pacifique, coopératif et inclusif du dragon chinois et de l’éléphant indien sont dans l’intérêt des deux pays, de leurs voisins et du monde entier. Les deux parties ont décidé d’établir un partenariat de développement plus étroit. Elles ont réitéré leur volonté de continuer à régler les questions frontalières par les consultations amicales et de préserver ensemble la paix et la tranquillité de la région frontalière avant de trouver une solution définitive. La visite du Président Xi Jinping a permis de renforcer la confiance mutuelle, de dissiper des doutes, de dégager des consensus et de faire entrer les relations sino-indiennes à une nouvelle phase historique.

Les dirigeants des deux pays sont unanimes à estimer qu’il faut œuvrer à régler les questions frontalières par des consultations amicales. Il existe une série de mécanismes bilatéraux efficaces en la matière et les canaux de communication sont ouverts. Nous pouvons bien gérer la situation par la communication en temps utile. J’ai la certitude que la Chine et l’Inde ont toutes suffisamment de détermination et de capacité pour préserver ensemble la paix et la tranquillité de la région frontalière, ce qui est d’une importance capitale pour maintenir le développement durable, sain et stable des relations sino-indiennes.

Concernant votre deuxième question, je n’en dispose pas d’informations concernées. Veuillez vous renseigner auprès des départements compétents. Nous estimons que l’intensification des échanges entre les médias chinois et indiens contribue au renforcement de la connaissance mutuelle et à la consolidation de la base populaire des relations entre les deux pays.

Q : Le 21 septembre, le Premier Ministre yéménite Mohammed Salem Bassindwa a présenté sa démission et le gouvernement yéménite a signé avec les parties concernées un accord sur la cessation des hostilités et la formation d’un gouvernement inclusif. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous espérons que les différentes parties yéménites pourront garder à l’esprit l’intérêt général du pays, mettre effectivement en application l’ « accord pour la paix et un partenariat national », éviter de nouveaux affrontements violents, régler adéquatement les divergences par voie de dialogue et de consultations, poursuivre leurs efforts visant à promouvoir le processus de transition politique et préserver la solidarité et l’unité nationales, afin que le pays retrouve au plus tôt la stabilité et le développement normal.

Q : En marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi rencontrera-t-il ses homologues de la République de Corée, de la RPDC, du Japon et d’autres pays ?

R : Le Ministre Wang Yi participera à la 69e session de l’Assemblée générale des Nations Unies du 24 au 28 septembre et prononcera une intervention lors du débat général. Il participera au Sommet du Conseil de Sécurité sur le terrorisme, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères des BRICS, et à d’autres activités multilatérales. Il aura également des rencontres bilatérales avec d’autres ministres des Affaires étrangères et des responsables d’organisations internationales.

Nous sommes en contact avec les parties concernées pour fixer les rencontres bilatérales. Les informations seront communiquées en temps opportun.

Q : Selon des sources, le 21 septembre, des explosions ont fait deux morts dans le district de Luntai, au Xinjiang. Veuillez nous en donner plus d’informations.

R : J’ai pris note que les médias locaux avait publié des informations concernées. L’incident est actuellement en cours d’investigation.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés