Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 12 septembre 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/09/12

1. La 11e Expo Chine-ASEAN et le 11e Sommet Chine-ASEAN sur le commerce et l'investissement auront lieu du 16 au 19 septembre à Nanning, au Guangxi. Le Vice-Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Zhang Gaoli assistera à la cérémonie d'ouverture.

Y seront également présents le Premier Ministre singapourien Lee Hsien Loong, le Premier Ministre cambodgien Hun Sen, le Vice-Président lao Bounnhang Vorachit, le Vice-Président du Myanmar U Nyan Tun, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères thaïlandais Tanasak Patimapragorn, et le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères vietnamien Pham Binh Minh.

2. Sur l'invitation du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le Vice-Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Zhang Gaoli assistera, en tant qu'envoyé spécial du Président Xi Jinping, au Sommet 2014 sur le climat qui aura lieu le 23 septembre au siège des Nations Unies à New York, aux Etats-Unis.

Sur l'invitation du Vice-Premier Ministre roumain Liviu Dragnea et du Premier Vice-Premier Ministre bélarussien Vladimir Semashko, le Vice-Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Zhang Gaoli effectuera une visite officielle dans ces deux pays du 24 au 29 septembre.

Q : Quelles sont les considérations de la Chine en envoyant le Vice-Premier Ministre Zhang Gaoli assister au Sommet 2014 sur le climat en tant qu'envoyé spécial du Président Xi Jinping ?

R : Actuellement, la Chine travaille activement pour promouvoir l'édification de la civilisation écologique et s'efforce de trouver une voie de développement durable adaptée aux réalités nationales et permettant à la fois de développer l'économie nationale et de lutter contre le changement climatique. Le fait que le Vice-Premier Ministre Zhang Gaoli assistera au Sommet 2014 sur le climat comme envoyé spécial du Président Xi Jinping, montre la haute importance qu'accorde la Chine à la lutte contre le changement climatique et à ce sommet. La présence chinoise sera très constructive. Le Vice-Premier Ministre Zhang Gaoli y prononcera un discours pour exposer de manière intégrale la position et les mesures prises par la Chine en vue de lutter activement contre le changement climatique. Il rencontrera, en marge de la réunion, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et des dirigeants d'autres pays. Nous attendons de travailler ensemble avec la communauté internationale pour faire aboutir le sommet à des résultats positifs, faire avancer la coopération internationale en matière de lutte contre le changement climatique et apporter notre part de contribution à l'action menée dans ce domaine.

Q : Selon des informations, un Chinois a été enlevé dans le Sud des Philippines. Pourriez-vous nous en dire plus ?

R : Nous aussi, nous avons appris de telles informations. L'Ambassade de Chine aux Philippines et le Consulat général de Chine à Cebu, une fois mis au courant, ont immédiatement contacté les autorités philippines compétentes et la police de la province de Zamboanga Sibugay pour essayer d'obtenir des renseignements. A ce stade, la nationalité ainsi que d'autres informations liées à l'identité de la personne enlevée restent toujours à confirmer.

Q : La Chine envisage-t-elle de déconseiller à ses citoyens de se rendre aux Philippines ?

R : Comme les autorités philippines l'ont confirmé, des groupes criminels philippins tentent ces derniers temps de lancer des attentats à l'explosif contre la mission diplomatique et les entreprises de la Chine dans le pays ainsi que les installations publiques philippines comme des centres commerciaux. Le gouvernement chinois accorde depuis toujours une haute importance à la protection de la sécurité de ses ressortissants. Vu la situation sécuritaire actuelle aux Philippines, le Département des Affaires consulaires du Ministère des Affaires étrangères a émis un avis aux voyageurs en déconseillant aux citoyens chinois de se rendre prochainement dans ce pays. Il a également appelé les ressortissants et les entreprises chinois aux Philippines à rester vigilants, à prendre des mesures préventives, et à contacter la police et l'Ambassade de Chine aux Philippines en cas d'urgence. Nous exhortons les Philippines à prendre des mesures effectives et efficaces pour assurer la sécurité des institutions et des ressortissants chinois dans le pays.

Q : Le Président américain Barack Obama a appelé hier, dans un discours télévisé, à créer une large coalition contre les menaces terroristes. Par ailleurs, il n'a pas exclu la possibilité de lancer des frappes aériennes ciblées contre les militants de l'« Etat islamique en Irak et au Levant » en Syrie. Quelle est la position de la Chine à ce sujet ?

R : Hier, je vous ai fait part des points de vues de la Chine sur la situation actuelle de la lutte antiterroriste et de sa position de principe sur cette question.

La Chine s'oppose fermement à toute forme de terrorisme. La communauté internationale doit coordonner étroitement les actions pour combattre ensemble le terrorisme et soutenir les pays concernés dans leurs efforts de préserver la sécurité et la stabilité internes. Nous estimons que, dans la lutte antiterroriste internationale, il faut respecter effectivement les buts et principes de la Charte des Nations Unies, les normes fondamentales régissant les relations internationales, ainsi que la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale des pays concernés.

Trouver rapidement une solution adéquate à la question syrienne et aux autres crises de la région, rétablir la stabilité et l'ordre des pays concernés et accélérer la reconstruction économique contribuent à l'élimination des facteurs propices à la propagation du terrorisme. La Chine espère que la communauté internationale pourra travailler ensemble dans ce sens.

Q : Le Président Xi Jinping entamera bientôt une tournée en Asie du Sud. Pourriez-vous nous donner des informations sur le programme de cette tournée et les sujets qui seront évoqués ?

R : Une réunion d'information à l'endroit des médias chinois et étrangers a eu lieu le 9 septembre au Ministère des Affaires étrangères. Le Vice-Ministre Cheng Guoping et le Ministre assistant Liu Jianchao y ont donné des informations sur la prochaine visite d'Etat du Président Xi Jinping aux Maldives, à Sri Lanka et en Inde.

Aux Maldives, le Président Xi Jinping s'entretiendra avec son homologue maldivien et rencontrera le Président du Parlement. Les deux parties publieront un communiqué de presse conjoint et signeront des accords de coopération.

A Sri Lanka, il s'entretiendra avec le Président sri-lankais et rencontrera respectivement le Premier Ministre et le Président du Parlement pour planifier le développement ultérieur des relations entre les deux pays. Les deux parties publieront des documents politiques et signeront des accords de coopération.

En Inde, il rencontrera le Président indien, s'entretiendra avec le Premier Ministre et aura des entrevues avec d'autres dirigeants pour procéder à des échanges de vues approfondis sur les relations sino-indiennes et les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Il prononcera à New Delhi un discours sur les relations entre les deux pays et la politique de la Chine à l'égard de l'Asie du Sud et aura de vastes contacts avec les personnalités indiennes de différents milieux.

Pour le moment, je n'ai plus d'autres détails concernant son programme à vous donner.

Q : Récemment, le gouvernement mozambicain et le Renamo ont signé un accord prévoyant le cessez-le-feu et la fin des hostilités. Avez-vous des commentaires là-dessus ?

R : Nous nous réjouissons de l'accord entre le gouvernement mozambicain et le Renamo pour réaliser le cessez-le-feu et mettre fin aux hostilités et nous les félicitons. Nous apprécions les efforts déployés par les deux parties pour réaliser la paix et la réconciliation nationales. En tant qu'amie sincère du Mozambique, la Chine espère que les parties concernées pourront saisir l'opportunité qui se présente pour ensemble, contribuer encore davantage à la stabilité durable, à la prospérité et au développement du pays.

Q : Première question, veuillez nous donner des informations sur les consultations qui ont eu lieu hier à Séoul entre de hauts fonctionnaires de la Chine, du Japon et de la République de Corée. Deuxième question, selon des analystes, les propos tenus hier par le Président Xi Jinping lors de sa rencontre avec le Président russe Vladimir Poutine montrent que la Chine soutiendra davantage la Russie, d'autant plus qu'il a souligné la nécessité pour les deux pays de s'entraider en vue de faire face ensemble aux risques et défis extérieurs. Etes-vous d'accord avec cette analyse ?

R : Concernant votre première question, la 9e session des consultations de hauts fonctionnaires Chine-Japon-République de Corée ont eu lieu le 11 septembre à Séoul, et y ont participé le Vice-Ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin, le Vice-Ministre chargé des affaires politiques du Ministère des Affaires étrangères de la République de Corée Lee Kyung-soo et le Vice-Ministre japonais des Affaires étrangères Shinsuke Sugiyama. La réunion a dressé le bilan des progrès réalisés dans la coopération entre les trois pays, discuté des domaines prioritaires et des initiatives de coopération pour la prochaine étape et d'étudier les orientations à suivre dans le développement de la coopération de même que le travail du Secrétariat. Les trois parties, soulignant l'importance de préserver l'élan de leur coopération, sont convenues de poursuivre leurs échanges et coopération dans tous les domaines afin de trouver rapidement des solutions aux difficultés et défis devant leur coopération. Elles ont également discuté de la possibilité de tenir une réunion des Ministres des Affaires étrangères des trois pays.

Quant à votre deuxième question, le Président Xi Jinping a rencontré, le 11 septembre, à Douchanbé, le Président russe Vladimir Poutine. Il a indiqué que la Chine entendait maintenir d'étroits contacts avec la Russie et œuvrer pour que les deux pays puissent se soutenir et s'ouvrir davantage l'un à l'autre, s'entraider mutuellement et affronter ensemble les risques et les défis extérieurs en vue de leur développement et leur prospérité respectifs. Comme vous l'avez constaté, la Chine et la Russie, sous l'impulsion personnelle et la direction stratégique des deux chefs d'Etat, ont maintenu ces derniers temps de fréquents échanges de haut niveau, développé et approfondi leur coopération pragmatique dans tous les domaines et maintenu d'étroits contacts et coordinations sur les grands dossiers internationaux et régionaux. Maintenir le dialogue et la coopération stratégiques entre deux membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU que sont la Chine et la Russie non seulement profite à leur développement respectif, mais aussi revêt une signification importante pour la paix, la stabilité et le développement dans le monde.

Q : Lors des consultations de hauts fonctionnaires Chine-Japon-République de Corée a été évoqué la possibilité de tenir une rencontre entre les dirigeants chinois et japonais ?

R : La position de la Chine sur l'amélioration et le développement des relations sino-japonaises est claire et constante. Nous espérons que le Japon pourra faire preuve de sincérité et déployer effectivement des efforts pour éliminer les obstacles politiques qui minent le développement normal des relations bilatérales.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés