Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 11 septembre 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/09/11

Sur l'invitation de M. Olga Golodets, Vice-Premier Ministre de la Fédération de Russie et Président de la partie russe du Comité de la coopération socioculturelle Chine-Russie, ainsi que de M. Laurent Fabius, Ministre français des Affaires étrangères et Président de la partie française du Dialogue de haut niveau des échanges humains Chine-France, la Vice-Première Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Liu Yandong se rendra en Russie pour la 15e réunion du Comité de la coopération socioculturelle Chine-Russie et en France pour le lancement et la première réunion du Dialogue de haut niveau des échanges humains Chine-France du 13 au 19 septembre.

Q : Aujourd'hui, le Président américain Barack Obama a déclaré, dans un discours télévisé, que les Etats-Unis conduiraient une large coalition contre la menace terroriste et mèneraient un combat inlassable contre l'« Etat islamique en Iraq et au Levant ». Quels sont vos commentaires là-dessus ? Est-ce que la Chine participera à cette coalition antiterroriste dirigée par les Etats-Unis ?

R : A l'heure actuelle, la lutte antiterroriste internationale se trouve dans une situation complexe et difficile. Les racines du terrorisme ne sont pas encore extirpées, alors que des instabilités persistent dans certaines régions du monde. Tout cela fournit un terreau propice aux forces terroristes et apporte de nouvelles menaces à la sécurité et à la stabilité internationales et de nouveaux défis à la coopération antiterroriste mondiale.

La Chine s'oppose fermement au terrorisme sous toutes ses formes. La communauté internationale doit combattre ensemble le terrorisme, et dans cet esprit soutenir les efforts nationaux visant à préserver la sécurité et la stabilité intérieures. A notre avis, la lutte antiterroriste internationale doit être menée dans le respect du droit international ainsi que de la souveraineté, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale des pays concernés. Nous espérons qu'avec les efforts conjugués de la communauté internationale, ces pays renoueront rapidement avec la stabilité et le bon ordre, et réaliseront la réconciliation, la paix et le développement, ce qui favorisera à éliminer le terreau du terrorisme et à instaurer une paix et une stabilité durables dans la région.

Attachée aux principes du respect mutuel et de l'égalité, la Chine entend renforcer les échanges et la coopération avec la communauté internationale en matière de lutte antiterroriste, dans le but de préserver la paix et la stabilité du monde.

Q : Aujourd'hui, le gouvernement australien a publié des conseils aux voyageurs partant pour la Chine, à la suite de la mise en examen en Chine de quelques étrangers pour trafic de drogue. Certains médias et officiels australiens ont fait savoir que plusieurs ressortissants australiens en Chine avaient été condamnés à mort pour trafic de drogue. Veuillez nous le confirmer.

R : J'ai pris note de ces informations publiées sur le site du Ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce, recommandant aux ressortissants australiens en Chine de respecter pleinement la loi chinoise. A ma connaissance, quelques Australiens suspectés de trafic de drogue en Chine sont mis en détention, et les dossiers concernés sont en cours d'instruction conformément à la loi.

Je tiens à souligner ici que le trafic de drogue est considéré partout dans le monde comme un crime grave et une menace sévère pour la société. La justice chinoise traite de manière égale tous les trafiquants de drogue en Chine sans distinction de nationalité, et ils sont sanctionnés conformément à la loi. Nous espérons que les différents pays renforceront la sensibilisation de la population pour prévenir le trafic.

Q : Il y a deux ans, plusieurs diplomates algériens ont été pris en otage au Mali. Récemment, les deux derniers ont été libérés, après la mort de deux autres otages. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous nous félicitons de la libération saine et sauve des deux diplomates algériens, et exprimons nos condoléances pour le décès des deux autres diplomates algériens. La Chine soutient l'engagement des pays de la région pour préserver la paix, la stabilité et la sécurité et salue le rôle actif de l'Algérie dans la promotion de la stabilité et de la réconciliation nationale du Mali.

Q : Aujourd'hui marque le 2e anniversaire de la « nationalisation » illégale des Diaoyu Dao par le Japon. La partie japonaise annonce l'établissement prochain d'une troupe de sécurité des Diaoyu Dao. Comment réagissez-vous ?

R : Les Diaoyu Dao et ses îlots affilés font partie intégrante du territoire chinois. Le gouvernement chinois a la conviction et la capacité de défendre la souveraineté territoriale du pays. Nous demandons à la partie japonaise de cesser tout acte portant atteinte à la souveraineté territoriale de la Chine et de corriger ses erreurs par des actions concrètes.

Vous avez évoqué la constitution prochaine d'une troupe japonaise de sécurité des Diaoyu Dao. Je voudrais souligner que la démonstration de force de la part du Japon, quelle qu'elle soit, n'intimide personne ni favorise la solution des problèmes. Nous espérons que le Japon pourra faire preuve de sincérité, agir concrètement et faire des efforts substantiels en vue d'un règlement adéquat des problèmes.

Q : Selon des observations, ces dernières années, le Japon, les Philippines et d'autres pays n'ont cessé d'augmenter leurs dépenses militaires pour faire face à la hausse des dépenses militaires et à l'expansion militaire de la Chine. Etes-vous d'accord avec ce point de vue ? Y a-t-il d'autres explications pour cela ?

R : Vous avez indiqué que l'expansion des armements des pays concernés était pour répondre à l'expansion militaire de la Chine. Cette logique est erronée. Premièrement, la Chine, engagée dans une voie du développement pacifique, poursuit une politique de défense nationale à caractère défensif. Nos dépenses en défense nationale sont transparentes et appropriées, et correspondent aux besoins de la préservation de la sécurité nationale. Deuxièmement, un rappel de ce qui s'est passé en Mer de Chine méridionale et en Mer de Chine orientale ces deux dernières années vous fera comprendre que celui qui cherche chicane et provoque n'est nullement la Chine, mais les pays évoqués par vous. La Chine a dû réagir en prenant des mesures nécessaires pour préserver sa souveraineté territoriale. Troisièmement, je tiens à réitérer la détermination de la Chine à poursuivre la voie du développement pacifique. Nous espérons que les pays concernés pourront considérer avec bon sens le développement de la Chine et apporter, ensemble avec la Chine, des énergies positives en faveur de la préservation et de la promotion de la paix et de la stabilité de l'Asie.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés