Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Déclaration de la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying au sujet des visites de membres du Cabinet japonais au Sanctuaire Yasukuni
2014/08/15

Q : Le 15 août, des membres du Cabinet japonais ont visité le Sanctuaire Yasukuni, et le Premier Ministre Shinzo Abe a fait une offrande au Sanctuaire Yasukuni. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le fait que des membres du Cabinet japonais ont visité le Sanctuaire Yasukuni où sont honorés des criminels de guerre de classe A de la Seconde Guerre mondiale et qui embellit les guerres d'agression, et que le dirigeant japonais a fait une offrande au Sanctuaire Yasukuni révèle encore une fois l'attitude erronée du gouvernement japonais sur les questions historiques. La Chine y exprime sa ferme opposition.

Le Sanctuaire Yasukuni est un outil spirituel et un symbole utilisés par les militaristes japonais pour lancer des guerres d'agression à l'extérieur, et la question du Sanctuaire Yasukuni est au fond une question de savoir si le gouvernement japonais peut ou non avoir une juste compréhension de son passé d'agression et le traiter correctement, respecter les sentiments des peuples des pays asiatiques victimes, et honorer scrupuleusement ses déclarations et engagements faits jusqu'aujourd'hui sur les questions historiques.

Ce n'est que quand le Japon regarde effectivement en face son histoire d'agression, fait un profond travail de conscience en la matière et trace une ligne de démarcation nette avec le militarisme que les relations sino-japonaises pourront connaître un développement sain et régulier. Nous exhortons de nouveau sérieusement la partie japonaise à traiter adéquatement les questions concernées avec une attitude responsable et à gagner la confiance de ses voisins asiatiques et de la communauté internationale par des actes concrets.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés