Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 26 juin 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/06/26

Q : Hier, le porte-parole du Département d'Etat américain a fait des remarques sur la question du développement constitutionnel de Hong Kong, disant que si les habitants de Hong Kong pouvaient faire un véritable choix des candidats représentant leur volonté, la légitimité du chef exécutif serait grandement améliorée. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le développement du système politique relève des affaires intérieures de Hong Kong et de la Chine. Les autres pays n'ont pas le droit de s'y ingérer. Le gouvernement chinois s'oppose fermement à toute forme d'intervention étrangère.

Q : Dans la situation actuelle, envisagez-vous d'engager des opérations de grande envergure pour évacuer les ressortissants chinois en Irak ? Quels seront les moyens et les échéances des évacuations ?

R : Depuis l'éclatement des hostilités en Irak, le gouvernement chinois veille de très près à la sécurité des ressortissants et des entreprises chinois dans le pays. Le Ministère des Affaires étrangères, l'Ambassade de Chine en Irak et d'autres départements compétents ont immédiatement déclenché le plan d'urgence et sont pleinement mobilisés pour évaluer la situation sécuritaire de nos entreprises et ressortissants et se préparer aux éventuelles évacuations dans les régions où la situation sécuritaire est moins optimiste. Ces derniers jours, l'Ambassade de Chine en Irak est en contact étroit avec les départements compétents de l'Irak, lui demandant de créer des conditions favorables aux évacuations des Chinois et d'en fournir une protection assurée, afin de garantir la sécurité des ressortissants chinois. Par ailleurs, elle continue à collaborer étroitement avec le gouvernement et l'armée irakiens pour évaluer avec justesse la situation sécuritaire et assurer les évacuations des ressortissants chinois rapides, sécurisées et ordonnées. Pour des raisons de sécurité, je ne pourrais pas vous donner plus de détails sur les évacuations. Mais je tiens à souligner encore une fois que le gouvernement chinois, très attaché à la sécurité des ressortissants et des entreprises chinois en Irak, fera tout son possible pour prendre des mesures pertinentes selon l'évolution de la situation et assurer la rapidité, la sécurité et l'ordre des évacuations.

Q : L'Ambassadeur des Etats-Unis en Chine Max Baucus a prononcé un discours hier, indiquant que la relation américano-chinoise était une des plus importantes relations bilatérales et que le renforcement de la coopération entre les deux pays était favorable à l'instauration de la confiance mutuelle et à la gestion des divergences. Il a d'ailleurs fait remarquer que les cyberattaques commerciales engagées par la Chine menaçaient la sécurité nationale des Etats-Unis. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons pris note des informations concernées. Un développement sain et stable des relations sino-américaines correspond aux intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples et favorise la paix et la stabilité de l'Asie-Pacifique, voire du monde entier. Nous espérons que les deux parties, comme convenu par les deux chefs d'Etats lors de leur rencontre à Annenberg Retreat en juin dernier, pourront renforcer leur dialogue, accroître leur confiance mutuelle et approfondir leur coopération et traiter leurs divergences de manière constructive, de sorte à promouvoir toujours davantage la construction entre la Chine et les Etats-Unis un nouveau modèle de relations entre grands pays.

Il est normal que la Chine et les Etats-Unis, deux grands pays aux systèmes sociaux, traditions culturelles et réalités nationales différents, ont des divergences sur certaines questions. L'important, c'est de les traiter de manière correcte et adéquate. Nous espérons que la partie américaine pourra respecter les intérêts et préoccupations de la Chine, agir davantage dans le sens favorable à la confiance mutuelle et la coopération entre les deux parties et préserver l'intérêt général des relations bilatérales par des actes concrets.

Concernant la cybersécurité, nous avons présenté à maintes reprises notre position. Veuillez consulter les informations concernées.

Q : Selon des sources, le 25 juin, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté une résolution portant sur la prolongation d'un an du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Comment estimez-vous le rôle de la MINUSMA ? Veuillez nous donner des informations sur la participation de la Chine à la MINUSMA.

R : Depuis son déploiement en avril 2013, la MINUSMA s'est acquittée scrupuleusement du mandat de la résolution du Conseil de Sécurité, jouant un rôle important dans la préservation de la paix et de la stabilité au Mali. Actuellement, la situation sécuritaire au Mali est toujours fragile. Nous soutenons la prolongation du mandat de la MINUSMA pour qu'elle puisse continuer à apporter sa contribution à la préservation de la paix et de la stabilité au Mali et à la promotion du processus politique et de la réconciliation nationale du pays.

En tant que membre permanent du Conseil de Sécurité, la Chine préconise depuis toujours le règlement pacifique et adéquat des dossiers chauds régionaux et participe activement aux missions de maintien de la paix des Nations Unies pour appuyer la préservation de la paix et de la stabilité en Afrique. Nous avons envoyé à la MINUSMA un contingent de 395 casques bleus, y compris 170 policiers, 155 soldats du génie et une équipe médicale de 70 personnes. Dans la zone de mission, ils accomplissent rigoureusement et sérieusement leur tâche, gagnant une appréciation unanime des Nations Unies et du gouvernement malien.

Q : Pourriez-vous nous confirmer la visite du Président Xi Jinping en République de Corée et nous en donner plus d'informations ?

R : Nous publierons les informations concernées en temps opportun.

Q : Le Rim of the Pacific Exercise a commencé aujourd'hui. Etes-vous d'avis que la participation chinoise à cet exercice aidera à apaiser la tension avec les Etats-Unis et les autres pays asiatiques ?

R : L'Armée chinoise a déjà publié des informations concernées, veuillez les consulter. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du Ministère de la Défense.

Je viens de souligner l'importance du développement stable des relations sino-américaines, dont les relations entres les deux armées sont une composante importante. Le renforcement des échanges et coopération entre la Chine et les Etats-Unis dans le domaine militaire est favorable à l'approfondissement de la confiance mutuelle, à la préservation et la promotion du développement sain et stable des relations entre les deux pays.

Q : Envisagez-vous d'engager des opérations de grande envergure pour évacuer les ressortissants chinois en Irak, comme ce que vous avez fait en Libye en 2011 ? Les Chinois pris en otage se trouvent dans quelle situation actuellement ?

R : Je voudrais d'abord répondre à votre deuxième question. Début juin, un ingénieur d'une entreprise chinoise a été pris en otage en Irak, nous avons déjà donné des informations concernées. Grâce aux efforts conjugués des différentes parties, il est déjà libéré sain et sauf.

Depuis ces derniers temps, l'Ambassade de Chine en Irak est en contact étroit avec le gouvernement et l'armée irakiens, leur demandant de créer des conditions favorables et une protection sûre aux évacuations en vue d'assurer la sécurité des ressortissants chinois. La collaboration et la communication entre notre Ambassade, le gouvernement irakien et l'armée irakienne sont bonnes. Notre Ambassade continuera à agir de concert avec le gouvernement et l'armée irakiens pour évaluer avec justesse la situation sécuritaire, afin d'assurer que les ressortissants chinois seront évacués à temps, en sécurité et sans difficulté dans des endroits sûrs.

Nous suivons de très près l'évolution de la situation sécuritaire en Irak pour l'évaluer en temps opportun et avec justesse. Nous prendrons des mesures pertinentes selon l'évolution de la situation et ferons tout pour assurer la sécurité et les droits et intérêts légitimes des ressortissants et entreprises chinois en Irak.

Q : Selon des informations, un millier d'ouvriers chinois sont coincés au centre de l'Irak. Veuillez nous le confirmer. Dans quelle entreprise travaillent-ils ? Où sont-ils précisément ?

R : Nous avons présenté à plusieurs reprises les informations concernées. Parmi les 10 000 personnels travaillant dans les entreprises chinoises en Irak, la grande majorité se trouvent dans des régions sûres et une petite partie dans des régions où la situation sécuritaire est moins optimiste. Nous travaillons en coordination étroite avec la partie irakienne pour protéger ces personnels et assurer le bon déroulement des évacuations. Leur sécurité est la condition préalable et prioritaire pour les évacuations. Donc pour des raisons de sécurité, je ne pourrais pas vous en donner plus de détails.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés