Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 25 juin 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/06/25

Q : Selon des médias, le Président russe Vladimir Poutine a proposé le 24 juin au Conseil de la Fédération de retirer son autorisation d'envoyer les forces armées sur le territoire ukrainien, votée le 1er mars. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : La Chine apprécie la décision prise par le Président Poutine et les efforts constructifs déployés par les parties concernées de la crise ukrainienne, et estime que cela contribue au règlement politique de la crise. Nous soutenons les efforts des différentes parties concernées pour mettre effectivement en œuvre le consensus du cessez-le-feu, accélérer le dialogue et les concertations sur la base des initiatives comme le consensus de Genève, rechercher une solution politique globale à la crise et réaliser au plus tôt la stabilité et le développement en Ukraine.

Q : Le Président philippin Benigno Simeon Aquino III, en visite au Japon, a tenu hier un point de presse commun avec le Premier Ministre japonais et y a affirmé son soutien au plan d’accroître l’influence internationale des forces armées japonaises, avancé par le Premier Ministre Shinzo Abe. Qu’en pensez-vous ?

R : Nous avons pris note des informations concernées. Nous avons présenté maintes fois la position de principe de la Chine sur ce sujet. Pour des raisons historiques, la Chine suit avec une grande attention l’évolution des politiques militaires et sécuritaires du Japon, un sujet qui préoccupe aussi tous les voisins asiatiques de celui-ci de même que la communauté internationale. Nous espérons que le Japon comprendra et respectera les préoccupations légitimes et raisonnables de ses voisins en matière sécuritaire et suivra une voie du développement pacifique.

Nous avons pris note des déclarations faites par le dirigeant philippin durant sa visite au Japon. J’aimerais indiquer que la Chine cherche depuis toujours à résoudre ensemble avec les pays concernés leurs différends territoriaux ou relatifs à la juridiction maritime par voie de concertations et négociations bilatérales et sur la base du respect des faits historiques et du droit international. Nous estimons que les pays concernés doivent faire effectivement preuve de sincérité et travailler dans le même sens que la Chine, au lieu de créer artificiellement des tensions et des hostilités et de rendre encore compliquée la situation dans la région. Nous espérons que les interactions entre les pays concernés pourront apporter des énergies positives au maintien de la paix et de la stabilité dans la région, y jouer un rôle constructif, et non le contraire.

Q : Selon certaines sources, trois jeunes juifs ont disparu il y a quelques jours en Cisjordanie. Israël a accusé le Hamas de les avoir « enlevés » et demandé aux autorités palestiniennes d’en assumer la responsabilité. Le Hamas a rejeté cette accusation. Ces derniers jours, l’armée israélienne a lancé une vaste opération de recherche et d’arrestation en Cisjordanie, arrêtant des centaines de Palestiniens et causant plusieurs morts et une centaine de blessés. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

R : Nous avons pris note des informations concernées. Nous sommes préoccupés par la disparition des trois jeunes juifs et les tensions qui s’ensuivent, et nous en sommes très inquiets. La Chine condamne toute violence à l’encontre des civils innocents, et estime que la force n’aide pas à résoudre le problème et ne peut qu’accentuer les contradictions et la haine. Face à la situation actuelle, Israël et la Palestine doivent renforcer leurs contacts et coopérations pour rétablir rapidement la vérité. Nous espérons que la partie israélienne pourra faire preuve de retenue et se garder de prendre toute mesure excessive.

Q : A été publiée récemment une nouvelle version de la carte géographique de Chine dans laquelle la Mer de Chine méridionale a été cartographiée à la même échelle que le territoire terrestre du pays. Quelles sont les considérations derrière ce geste ?

R : Nous avons pris note des informations à ce sujet. Les différentes cartographies de la Chine publiées par les éditeurs régionaux chinois ont pour but de rendre service au public. Ce n’est pas la peine de le surinterpréter. La position du gouvernement chinois sur la question de la Mer de Chine méridionale est constante, claire et inchangée.

Q : Le Vice-Président indien Mohammad Hamid Ansari arrivera demain à Xi’an pour entamer sa visite officielle en Chine, et viendra après à Beijing. Pourriez-vous nous présenter plus en détail le programme et les dispositions prises pour cette visite ?

R : Sur l’invitation du Vice-Président chinois Li Yuanchao, le Vice-Président de la République de l’Inde Mohammad Hamid Ansari effectuera une visite officielle en Chine du 26 au 30 juin. Il commencera demain sa visite par Xi’an, et arrivera après-demain à Beijing pour le programme officiel. Durant son séjour à Beijing, il sera reçu par le Président Xi Jinping, et ensemble, ils participeront aux célébrations du 60e anniversaire du lancement des Cinq Principes de la Coexistence pacifique. Le Vice-Président chinois Li Yuanchao tiendra une cérémonie de bienvenue en son honneur et s’entretiendra avec lui. En outre, le Vice-Président Ansari s’exprimera à l’Académie des Sciences sociales de Chine. Des informations concernant cette visite seront publiées en temps opportun.

La Chine accorde une grande importance à la visite en Chine du Vice-Président Mohammad Hamid Ansari. Cette visite qui est le premier déplacement en Chine d’un dirigeant indien après la formation en mai du nouveau gouvernement en Inde revêt une importance majeure pour le développement sain et régulier des relations sino-indiennes dans le nouveau contexte. Nous espérons engager, à travers cette visite, des discussions amples et approfondies avec la partie indienne sur le développement ultérieur des rapports bilatéraux, et nous avons la conviction que ce déplacement injectera une plus forte impulsion aux relations entre les deux pays et les fera progresser de façon meilleure et plus rapide.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés