Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 24 juin 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/06/24

Q : Quelle est votre réaction à la vidéo diffusée récemment par une chaîne de télévision vietnamienne montrant la collision entre des navires chinois et vietnamien en Mer de Chine méridionale ?

R : Selon nos informations, dans la matinée du 23 juin, la partie vietnamienne a encore une fois mobilisé ses navires pour briser le cordon établi avec des navires chinois pour protéger les installations chinoises. Un remorqueur vietnamien a percuté délibérément un navire administratif chinois et lui a fait des dégâts. Nous exhortons une fois de plus le Viet Nam à cesser immédiatement tout acte de perturbation et de sabotage à l'encontre des opérations chinoises et à retirer tout de suite ses navires et personnels de manière à rétablir au plus tôt la tranquillité en mer.

Q : Récemment, un tribunal égyptien a condamné trois journalistes d'Al-Jazeera à des peines de prison. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons pris note des informations en la matière. Cette affaire est liée à la situation actuelle en Egypte. Nous espérons que les parties égyptiennes concernées feront avancer le processus de transition politique inclusif par voie de consultations et de dialogue en vue d'un retour rapide de la stabilité dans le pays.

Q : Le Président ukrainien Petro Porochenko a avancé il y a quelques jours un plan de paix pour l'Est du pays. Quelle est la position de la Chine là-dessus ? Est-ce que la Chine, partenaire stratégique de la Russie, encouragera celle-ci à soutenir pleinement ce plan ?

R : Nous suivons toujours de près la situation en Ukraine. L'instabilité continue dans ce pays affectera la sécurité, la stabilité et le développement dans la région. Récemment, les deux parties en conflit en Ukraine ont annoncé une trêve, et les différentes parties concernées sont en contact intensif pour un cessez-le-feu et les négociations de paix. La Chine s'en félicite. Nous souhaitons une désescalade rapide des tentions en Ukraine et saluons tous les efforts qui vont dans ce sens, et nous appelons toutes les parties concernées à créer ensemble des conditions favorables à un règlement politique de la question ukrainienne. Nous encourageons et saluons la poursuite par les parties concernées des actions constructives en vue de faire avancer le processus de règlement politique de ce dossier.

Q : Avez-vous eu des échanges avec la partie russe sur ce plan de paix ?

R : Nous encourageons, saluons et soutenons les efforts actifs de toutes les parties concernées pour apaiser la situation en Ukraine dans les meilleurs délais et promouvoir un règlement politique de la question ukrainienne.

Q : Récemment, le dépouillement du scrutin présidentiel en Afghanistan a suscité des polémiques. Quels sont vos commentaires sur ce sujet ?

R : Nous avons pris note des derniers développements de l'élection présidentielle en Afghanistan et nous espérons que les questions y relatives seront réglées de manière adéquate par le dialogue entre les différentes parties concernées. La Chine respecte le choix du peuple afghan et a la certitude que l'achèvement du processus électoral dans la stabilité et sans heurt aidera l'Afghanistan à s'engager au plus tôt sur la voie de la paix, de la stabilité et du développement.

Q : Selon des sources d'information, l'OIAC a déclaré hier que le transport du dernier chargement d'armes chimiques syriennes s'était achevé dans l'après-midi du même jour et qu'avec lequel une étape majeure dans la mission d'éliminer le programme d'armes chimiques syrien avait été accomplie. Comment appréciez-vous le progrès réalisé ? Quelle est la contribution chinoise au retrait et à la destruction des armes chimiques syriennes ?

R : Le 23 juin, les derniers composants d'armes chimiques syriennes ont quitté la mer territoriale de la Syrie sous l'escorte conjointe de navires militaires de la Chine, de la Russie et du Danemark. Cela signifie que la totalité des armes chimiques ont été retirés de Syrie, et constitue une étape majeure dans le retrait et la destruction de ces armes. La Chine s'en félicite et salue les efforts déployés par les différentes parties dans ce processus.

La Chine a pris une part active, ensemble avec les autres parties, aux efforts internationaux visant le règlement politique de la question des armes chimiques syriennes, et elle a joué un rôle actif et constructif notamment par l'envoi d'experts, la fourniture d'équipements et la participation à l'escorte des convois d'armes chimiques.

Les différentes parties sont invitées à attacher un grand prix aux avancées importantes enregistrées jusqu'à présent et à poursuivre leurs communication et coopération pour préserver le processus de règlement politique de la question des armes chimiques syriennes.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés