Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 17 juin 2014 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2014/06/17

Sur l'invitation du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères vietnamiens Pham Binh Minh, le Conseiller d'Etat Yang Jiechi rencontrera celui-ci le 18 juin au Viet Nam dans le cadre du rendez-vous des chefs de délégation du Comité de pilotage de la coopération bilatérale sino-vietnamienne.

Q : Selon des sources, un officiel du gouvernement kenyan a fait savoir que dans la soirée du 15 juin, environ 50 personnes qui appartiendraient au groupe terroriste somalien Al-Shabaab ont perpétré une attaque contre un commissariat de police, des établissements gouvernementaux et des civils à Mpeketoni au Kenya, causant au moins 50 morts. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Fermement opposés à toute forme de terrorisme, nous condamnons vivement cette attaque terroriste qui vient de se produire au Kenya, et nous exprimons nos profondes condoléances aux victimes avec l'expression de nos sincères sentiments de sympathie aux familles des victimes et aux blessés. Nous continuerons à soutenir fermement le Kenya dans ses efforts visant à préserver la sécurité nationale et la stabilité régionale.

Q : Ces derniers jours, la situation en Irak connaît des perturbations continues, des groupes anti-gouvernementaux sont en train d'avancer du Nord vers Bagdad. Vu les intérêts importants de ses entreprises pétrolières dans le Sud et le Sud-Est d'Irak, la Chine envisage-t-elle d'envoyer une délégation ou des officiels à Bagdad pour mieux voir la situation locale ?

R : Nous suivons de très près la récente situation sécuritaire en Irak. Nous maintenons de bonnes relations de coopération et d'amitié avec l'Irak. Nous soutenons les efforts du gouvernement irakien visant à préserver la sécurité et la stabilité du pays. Nous espérons que la sécurité, la stabilité et l'ordre normal seront rapidement rétablis en Irak.

La Chine attache une très grande importance à la sécurité et aux droits et intérêts légitimes des ressortissants et entreprises chinois en Irak. Compte tenu de la récente tension sécuritaire en Irak, le Ministère des Affaires étrangères de Chine et l'Ambassade de Chine en Irak ont publié un rappel de sécurité, conseillant aux citoyens chinois d'éviter temporairement de s'y rendre et aux ressortissants chinois en Irak de suivre de près la situation sécuritaire du pays, de redoubler de vigilance et de s'éloigner des zones de conflits.

Quant à l'envoi oui ou non d'une délégation chinoise à Bagdad, je ne dispose pas d'informations en la matière. Les personnels de l'Ambassade de Chine en Irak, sans ménager aucun effort dans leur travail, sont en train de suivre de très près l'évolution de la situation sécuritaire locale. Ils ont déjà demandé à la partie irakienne de renforcer la protection vis-à-vis de l'Ambassade, des établissements, des entreprises et des ressortissants de la Chine, et à ceux-ci de multiplier les mesures sécuritaires nécessaires pour soi-même. Nous adopterons des mesures nécessaires en fonction de l'évolution de la situation pour assurer la sécurité des ressortissants chinois en Irak.

Q : A notre connaissance, le Premier Ministre Li Keqiang prononcera un discours lors de sa visite au Royaume-Uni, pourriez-vous nous dire sur quoi portera ce discours ?

R : Tout comme vous, j'attends beaucoup du discours que prononcera le Premier Ministre Li Keqiang durant sa visite au Royaume-Uni. Ayons encore un peu de patience.

Q : Selon des sources, le 15 juin, le deuxième tour des élections présidentielles en Colombie s'est terminé et le président sortant Juan Manuel Santos a réussi à se faire réélire. Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

R : Nous félicitions le Président Juan Manuel Santos pour sa réélection.

La Colombie est un pays important d'Amérique latine. Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Colombie il y a 34 ans, les relations entre les deux pays ont connu des progrès considérables, marquées par de fréquents échanges de haut niveau, une confiance politique mutuelle sans cesse renforcée, une coopération pragmatique fructueuse dans divers domaines et le maintien des consultations étroites dans les affaires internationales et régionales. Le Président Juan Manuel Santos attache une grande importance au développement des relations avec la Chine. Sa visite d'Etat réussie en Chine en 2012 a permis de promouvoir énergiquement le développement des relations entre les deux pays.

La Chine est très attachée au développement de ses relations d'amitié et de coopération avec la Colombie, et elle est prête à travailler ensemble avec la partie colombienne pour renforcer les échanges et la coopération dans tous les domaines et porter sans cesse les relations sino-colombiennes à de nouveaux paliers.

Q : Selon des sources, le Pakistan a lancé récemment des opérations militaires anti-terroristes et tué des dizaines de terroristes dont des membres du « Mouvement islamique du Turkestan oriental » (MITO). Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons noté les informations concernées. Le Pakistan est pays victime des activités terroristes internationales. Il a fait d'énormes sacrifices à la lutte internationale anti-terroriste et y a apporté une contribution active. En tant que partenaire stratégique de tout temps et voisin ami du Pakistan, la Chine a toujours soutenu fermement l'application et la promotion par le gouvernement pakistanais d'une stratégie sécuritaire anti-terroriste selon les réalités du pays. Comme par le passé, nous appuierons les efforts du gouvernement pakistanais visant à préserver la sécurité et la stabilité du pays et à combattre le terrorisme.

Je tiens à souligner que le MITO est reconnu par l'ONU comme organisation terroriste internationale et qu'il est un fléau pour toute la communauté internationale. Combattre les forces terroristes du MITO est une composante importante de la lutte internationale contre le terrorisme. La Chine et le Pakistan entretiennent d'excellents échanges et coopérations dans le domaine anti-terroriste. Nous entendons continuer à les renforcer afin d'apporter une contribution active à la préservation de la sécurité et de la stabilité dans les deux pays et dans la région.

Q : Aujourd'hui, la société BP a annoncé la signature prochaine d'un contrat de gaz naturel d'environ 20 milliards de dollars américains avec des entreprises chinoises. Pourriez-vous le confirmer ?

R : Je ne connais pas encore les informations concrètes sur l'accord de coopération que vous avez évoqué.

Q : Veuillez nous présenter des informations concrètes sur la visite au Viet Nam du Conseiller d'Etat Yang Jiechi et les sujets qui seront abordés. Quels sont les dirigeants qu'il rencontrera, et parlera-t-il de la situation maritime ? Quelles seront les propositions de la partie chinoise et les résultats escomptés ?

R : Le Conseiller d'Etat Yang Jiechi se rendra au Viet Nam pour la rencontre des chefs de délégation du Comité de pilotage de la coopération bilatérale sino-vietnamienne. Ce Comité est un mécanisme intergouvernemental chargé de planifier et de coordonner les relations bilatérales, et ses deux coprésidents ont l'habitude de se réunir annuellement. En tant que président côté chinois de ce mécanisme, le Conseiller d'Etat Yang Jiechi s'entretiendra avec le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh, président côté vietnamien, et rencontrera des dirigeants vietnamiens. Les deux parties échangeront des vues sur les relations bilatérales et les questions d'intérêt commun.

La Chine et le Viet Nam maintiennent toujours des contacts sur la situation maritime et les questions relatives aux relations bilatérales. Nous avons exposé à maintes reprises notre position de principe sur les questions concernées. Nous espérons procéder à des échanges de vues francs et approfondis avec la partie vietnamienne sur les questions concernées. Nous souhaitons que la partie vietnamienne puisse garder à l'esprit l'intérêt général et travailler dans le même sens avec nous, de sorte à gérer adéquatement la situation actuelle.

Q : Cette rencontre a-t-elle été fixée il y a longtemps ou improvisée ?

R : Comme je vous l'ai présenté tout à l'heure, les deux coprésidents du Comité de pilotage de la coopération bilatérale sino-vietnamienne ont l'habitude de se réunir annuellement à un moment convenu par les deux parties.

Q : Dans la nuit du 16 au 17 juin, heure de Beijing, la 68e session de l'Assemblée générale de l'ONU a approuvé par consensus la nomination par le Secrétaire général Ban Ki-moon de M. Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, Représentant permanent de la Jordanie auprès des Nations Unies, comme le prochain Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme. Quelle est la position de la Chine ? Que pensez-vous du renforcement de la coopération entre la Chine et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) ?

R : Nous félicitons l'Ambassadeur Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein pour sa nomination en tant que Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme. Le gouvernement chinois attache depuis toujours une grande importance au rôle du HCDH dans la promotion et la protection des droits de l'homme, et soutient celui-ci dans ses actions actives telles que prévues par son mandat. Nous espérons, et nous en avons la conviction, qu'en accédant à son nouveau poste, l'Ambassadeur Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein remplira ses obligations de manière impartiale et objective et accordera une importance égale à toutes les catégories des droits de l'homme. En tant que plus grand pays en développement, la Chine est prête à travailler ensemble avec le Haut-Commissaire Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein pour porter la coopération entre les deux parties à un nouveau palier et promouvoir le développement sain de la cause internationale des droits de l'homme.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés