Page d'accueil > Porte-parole du MAE
Conférence de presse du 6 mai 2014
2014/05/06

Le 6 mai 2014, la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying a tenu une conférence de presse.

Hua Chunying : Sur l'invitation du Président Xi Jinping, le Président du Turkménistan Gurbanguly Berdimuhamedow effectuera une visite d'Etat en Chine du 11 au 14 mai.

Durant sa visite, le Président Gurbanguly Berdimuhamedow s'entretiendra avec le Président Xi Jinping et signera avec lui des documents importants tels que le Traité de coopération amicale et la Déclaration conjointe. Il rencontrera le Premier Ministre Li Keqiang et le Président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale Zhang Dejiang. Les deux parties auront des échanges sur le développement du partenariat stratégique sino-turkmène, l'approfondissement de la coopération pragmatique et les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Pendant son séjour en Chine, M. Gurbanguly Berdimuhamedow se rendra également à Hangzhou. Nous avons la conviction que cette visite insufflera une nouvelle vitalité au développement du partenariat stratégique sino-turkmène.

Le 29 avril, nous avons annoncé que le 4e Sommet de la Conférence sur l'interaction et les mesures de confiance en Asie se tiendrait les 20 et 21 mai à Shanghai. Pour mieux faire connaître le thème et les objectifs de ce Sommet, le Bureau de la Diplomatie publique du Ministère des Affaires étrangères et l'Association de la Diplomatie publique de Chine organiseront un Forum Lanting le jeudi 8 mai à 14 heures dans cette salle. Le Vice-Ministre des Affaires étrangères Cheng Guoping y prononcera un discours d'introduction, et des experts et chercheurs entameront des discussions et répondront aux questions des invités. Vous serez les bienvenus pour couvrir cet événement.

Q : Selon des sources, l'Iran a récemment soumis à l'AIEA des informations sur la conception de son réacteur à eau lourde d'Arak. Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

R : Nous avons noté les informations concernées. Nous saluons les nouveaux progrès qu'a obtenus la coopération entre l'Iran et l'AIEA sur le dossier nucléaire iranien. Nous espérons que l'Iran et l'AIEA pourront travailler ensemble pour assurer une application effective et efficace de l'accord conclu.

Les Six et l'Iran entameront prochainement le 4e tour de pourparlers sur un accord global. Nous espérons également que toutes les parties concernées pourront travailler de concert pour parvenir au plus tôt à la conclusion de l'accord.

Q : Un cargo chinois a coulé dans les eaux de Hong Kong à cause d'une collision. Veuillez nous en présenter des informations.

R : J'aurais besoin de me renseigner là-dessus.

Q : Une attaque à l'arme blanche s'est produite aujourd'hui à la gare de Guangzhou. Y a-t-il quelqu'un derrière cette attaque ? Quelles mesures prendra le gouvernement chinois contre ces actes de violence ?

R : Je viens d'apprendre l'attaque à l'arme blanche à la gare de Guangzhou que vous avez évoquée. La police est en train d'en mener une enquête et publiera en temps opportun les avancements de l'enquête. J'aimerais souligner que tout acte de violence contre les civils innocents, quels qu'en soient le motif et l'auteur, est un crime inacceptable qui doit être puni par la loi.

Concernant les attaques violentes, le gouvernement chinois a adopté et continuera à adopter des mesures énergiques et efficaces pour garantir effectivement la stabilité sociale et la sécurité de la vie et des biens de la population.

Q : En réponse à la notification publiée par l'Administration de la Sécurité maritime de Chine sur la navigation dans les eaux des îles Xisha, le Ministère vietnamien des Affaires étrangères a déclaré le 4 mai que « le forage 981 de la Chine est situé dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Viet Nam ». Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : A notre connaissance, l'Administration de la Sécurité maritime de Chine a publié une notification de navigation le 3 mai relative au forage 981 de Chine. Toutes les opérations concernées sont dans les eaux des îles Xisha de Chine.

Q : Premièrement, selon des sources, un Chinois a été enlevé le 6 mai en Malaisie. Pourriez-vous nous en donner les dernières informations ? Deuxièmement, selon des médias du Myanmar, huit Chinois ont été arrêtés par le Myanmar pour possession illégale d'armes. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Sur votre première question, nous venons d'apprendre les informations concernées et nous nous renseignons pour en connaître plus de détail.

Quant à votre deuxième question, les services compétents chinois sont en train de vérifier les informations concernées.

Q : Le Département d'Etat américain a une fois de plus inclus Cuba dans la liste des « pays sponsors du terrorisme », ce que le gouvernement cubain condamne vivement. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le terrorisme est l'ennemi commun à toute l'humanité. La Chine préconise depuis toujours que la communauté internationale doit combattre ensemble le terrorisme et s'abstenir d'adopter une approche « deux poids deux mesures ». Nous espérons que Cuba et les Etats-Unis pourront développer des relations inter-étatiques normales sur la base de l'égalité et du respect mutuel, car cela correspond aux intérêts des deux pays et des deux peuples et bénéficie à la préservation de la paix et de la stabilité en Amérique latine.

Q : Selon des informations, dans une interview récemment accordée aux médias lors de son séjour en Europe, le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a fait savoir que le Japon ne présenterait pas ses excuses sur les questions historiques, contrairement à ce qu'a fait l'Allemagne. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Ces propos révèlent encore une fois la vision erronée du dirigeant japonais sur l'Histoire, et montre de nouveau qu'il n'a pas de volonté sincère de regarder l'Histoire en face.

Il existe toujours au Japon une force qui tente de nier voire d'embellir le passé d'agression militariste et d'occupation colonialiste et qui dénie les jugements du Tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient sur le fascisme japonais. Le dirigeant japonais a visité le Sanctuaire Yasukuni où sont vénérés des criminels de guerre de classe A de la Seconde guerre mondiale. La partie japonaise n'a pas cessé de se livrer à des provocations sur des litiges territoriaux avec ses pays voisins, créant ainsi des tensions. Les propos et actes erronés du Japon sur les questions historiques et autres constituent le plus gros obstacle à la réconciliation et à la coopération entre le Japon et les pays de la région.

Force est de souligner que le gouvernement et les dirigeants japonais ont à regarder effectivement en face le passé d'agression, à s'en repentir et à tracer une ligne de démarcation avec le militarisme. Voilà le fondement politique important pour la reconstruction et le développement des relations entre le Japon et ses pays voisins après la Seconde guerre mondiale. C'est aussi le principe et l'esprit de la normalisation des relations entre la Chine et le Japon et des quatre documents politiques sino-japonais. Nous exhortons encore une fois la partie japonaise à tirer les enseignements de l'Histoire, à se tourner vers l'avenir et à corriger ses erreurs par des actes concrets pour gagner la confiance des pays voisins asiatiques et de la communauté internationale. C'est la seule voie juste à prendre.

Recommander à   
  Imprimer
Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille Tous droits réservés